Magazine Le Mensuel

Nº 2988 du vendredi 13 février 2015

En catimini

En catimini

Le dialogue aux soins intensifs
Les derniers développements, militaires à Chebaa, politiques via le discours de sayyed Hassan Nasrallah, et sécuritaires (tirs à Beyrouth), ont été pour Fouad Siniora une occasion pour afficher son opposition au dialogue. Il réclame, sinon sa suspension, au moins l’amendement de ses règles après que le Hezbollah eut modifié les siennes concernant l’engagement dans la région et instauré deux nouvelles équations tripartites: armée-Hezbollah-armée syrienne, aux frontières libano-syriennes, et Syrie-Iran-Liban sur la frontière avec Israël après l’intégration de tous les fronts en un seul, allant de Naqoura à Qoneitra. Le dialogue a été perturbé, d’après certains observateurs, et devrait être placé aux soins intensifs. Pour survivre, il aurait besoin d’un sauveteur-pompier comme le président Nabih Berry, des concessions de la part du Hezbollah au Moustaqbal pour qu’il puisse calmer ses faucons.

Related

En catimini

en catimini

L’Aga Khan en Syrie

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.