Magazine Le Mensuel

Nº 2990 du vendredi 27 février 2015

Sans commentaire

Sans commentaire

«Tout le monde aujourd’hui est persuadé qu’au Liban nul ne peut refuser le dialogue. Jusqu’ici, le Hezbollah et le général Michel Aoun nous traitaient en adversaires, voire en ennemis. Ils ont, à présent, réalisé qu’ils étaient
allés trop loin».

Nabil de Freige, ministre d’Etat pour la Réforme administrative

Related

Sans commentaire

admin@mews

Sans commentaire

admin@mews

Sans commentaire

admin@mews

Laisser un commentaire