Magazine Le Mensuel

Nº 2995 du vendredi 3 avril 2015

EN RAFALE

En rafales

Rumeurs à Tripoli
Les vagues de rumeurs à caractère incitatif continuent à faire leur apparition de temps à autre à Tripoli. Ainsi a-t-on propagé cette semaine que «certains habitants de Jabal Mohsen adressaient des insultes aux symboles islamiques».

 

Expulsion plurielle
Les Libanais contraints à quitter les Emirats, le mois passé, appartiennent à diverses communautés. Aussi, la décision d’expulsion ne s’est pas limitée aux seuls Libanais, mais a touché des citoyens de différentes nationalités, assurent des voyageurs venant des pays du Golfe.

 

Sécurité préventive
Mesures de sécurité renforcées autour du domicile et du bureau d’un responsable. Ces mesures ont été prises à la suite des rapports successifs mettant en garde contre des actes terroristes incluant des agressions sur personnes et des explosions.

 

Le «Aoun des sunnites»
L’agression médiatique qu’un écrivain saoudien en vue a menée contre le ministre Nouhad Machnouk, sur les pages d’un journal saoudien, a interpellé une instance parlementaire. L’écrivain a qualifié Machnouk de «Aoun des sunnites, capable de représenter le consensus à l’étape prochaine pour devenir Premier ministre».

 

Cohabitation avec Assad
Un leader local qui se trouvait dans une capitale régionale, récemment, a été conseillé par les hautes instances d’alléger ses attaques extrémistes contre le régime syrien, parce qu’il va devoir cohabiter avec le pouvoir d’Assad.

 

Capitaux arabes
Contrairement à l’optimisme affiché par certains rapports économiques, les capitaux du Golfe ne migreront pas vers Beyrouth à cause de la crise régionale. Un expert rappelle que les dépôts arabes, en Occident seulement, dépassent les 3 milliards de dollars.

Related

Des visas pour l’Arabie

admin@mews

Fabius et les Kataëb

admin@mews

Pas de plan B

admin@mews

Laisser un commentaire