Magazine Le Mensuel

Nº 3004 du vendredi 5 juin 2015

Carnet Mondain

Middle East Airlines An LXX. Success story et émotion au rendez-vous

Les hangars de la MEA, sur la route principale de l’aéroport, peinaient à contenir en ce 29 mai, la foule de politiciens, diplomates, gens de la presse et amis, venus fêter les 70 ans d’une réussite spectaculaire.
L’événement a commencé avec l’atterrissage d’un airbus customisé aux couleurs des années 50, estampillé de l’ancien logo et piloté par le doyen des pilotes de la flotte, le capitaine Saad Dabbous, accompagné de son fils, également pilote, et de ses petits-enfants copilotes. Trois générations au service du Liban, tant l’histoire de la MEA et celle du pays du Cèdre se fondent en une seule.
Sur le tapis rouge, se sont succédé les hôtesses habillées des anciens costumes de la compagnie, diaporama nostalgique dans l’univers de la mode des années 50 à nos jours. Le défilé a été clôturé par la présentation des nouvelles tenues, conçues par le styliste Antoine Kareh. Un déploiement de bleu outremer présentant les couleurs de la Méditerranée.
Le président du conseil d’administration de la MEA, Mohammad el-Hout, dont le tour de force, a été ce soir, de réunir les personnalités politiques de tout bord, a retracé le parcours de la compagnie, modèle de réussite et d’accomplissement. Son discours a été appuyé par celui de Riad Salamé, gouverneur de la Banque centrale, qui a félicité le P.D.G. Hout, ainsi que les membres de son conseil d’administration. La politique de restructuration, qui a été adoptée en 1988 et finalisée en 2002, a permis à la compagnie de sortir du gouffre des dettes accumulées pour atteindre la success story que l’on connaît. Le président du Conseil des ministres Tammam Salam a, dans un vibrant hommage, retracé les débuts de la MEA fondée par son père, le président Saëb Salam. Une aventure qui perdure depuis 70 ans et n’a jamais failli; qui n’est ni sectaire, ni confessionnelle; impartiale et représentant le Liban, dans ce qu’il a de plus beau.
Pour clore cette soirée riche en émotions, Guy Manoukian et Ragheb Alameh, ont chacun, à son tour, enflammé l’atmosphère, ajoutant à ces 70 ans la touche musicale qui a transporté le public.

 

Rania Chiniara

Related

La grande bellezza. Des Oscars au Liban

admin@mews

Evénement. Soirée mémorable du Comité des parents du Collège Notre-Dame de Jamhour

admin@mews

Journée nationale du royaume saoudien

admin@mews

Laisser un commentaire