Magazine Le Mensuel

Nº 3008 du vendredi 3 juillet 2015

ACCUEIL

3 questions à Alain Aoun

La date des élections au sein du Courant patriotique libre est le 20 septembre prochain. Ce rendez-vous est-il définitif?
La date est fixée en principe au 20 septembre. Il y avait eu auparavant des raisons justifiant l’ajournement. Des questions techniques latentes avaient nécessité la remise des élections.

Vous avez annoncé votre éventuelle candidature à la tête du CPL. Qu’est-ce qui vous pousse à le faire, alors que tout porte à croire que Gebran Bassil est le favori?
Il y a plusieurs éléments qui entrent en ligne pour déterminer ma décision. D’abord, il faudrait attendre la décision du général Michel Aoun. Il est le seul qui recueille l’unanimité au sein du courant. S’il décide de ne pas se présenter, alors en l’absence de sa candidature, les portes seront ouvertes, mettant en compétition au moins deux prétendants ou plus au poste de chef du parti. Ensuite, ma décision sera basée sur ma conviction personnelle de me porter candidat, mais elle concerne aussi un groupe de personnes au sein du courant. Ce que je peux affirmer, c’est que les élections internes devront être justes, honnêtes et exemplaires, et dans la mesure où elles seront démocratiques et probes, il n’y aura pas d’affrontements internes.

Vous vous présentez sur la base de quel programme?
Avant de présenter mon programme, il faut que je prenne ma décision. Nous avons du temps devant nous. Bien sûr, j’ai des idées précises qui sont conformes aux principes du parti. 

Arlette Kassas

Related

3 questions à Kamel Rifaï

admin@mews

3 questions à Séjaan Azzi

admin@mews

3 questions à Abdel-Rahman Bizri

admin@mews

Laisser un commentaire