Magazine Le Mensuel

Nº 3013 du vendredi 7 août 2015

3 questions à...

3 questions à Bilal Hamad

Trois semaines que la crise des déchets dure… Quel est le plan de la municipalité de Beyrouth pour y faire face?
Nous ne disposons pas d’une solution magique. Nous avons avancé deux suggestions pour résoudre le problème des déchets de la capitale: trouver une décharge en dehors du cadre municipal de la ville de Beyrouth ou exporter les déchets vers l’extérieur. Les deux suggestions sont proposées au comité concerné qui prendra la décision pertinente.

Pourquoi une décharge en dehors de Beyrouth? Et dans l’attente de la solution définitive, comment avez-vous réussi à ramasser les déchets de la capitale?
C’est impossible de trouver un lieu qui puisse servir de décharge dans la capitale. Il n’y a pas de terrains qui puissent y convenir. C’est pour cela qu’il devient urgent de trouver un lieu en dehors de la ville. Entre-temps, nous nous sommes employés à ramasser les déchets des rues, dans le cadre d’une action commune entre Sukleen et la municipalité, et nous avons pu nettoyer la capitale en deux jours. Les déchets sont stockés provisoirement dans un lieu à la Quarantaine, en attendant la décision du comité chargé du dossier.

Pendant combien de temps le lieu choisi peut-il être utilisé?
Pas plus que quelques jours. Nous espérons qu’ils seront suffisants pour une solution à tout le problème. Nous essayons d’être optimistes et de croire qu’il y aura une solution dans les jours à venir.

Arlette Kassas

Related

3 questions à Hicham Jaber

admin@mews

Trois questions à Antoine Zahra, député des Forces libanaises

admin@mews

3 questions à Boutros Assaker. Ambassadeur du Liban à Paris

admin@mews

Laisser un commentaire