Magazine Le Mensuel

Nº 3016 du vendredi 28 août 2015

Événement

Les Internationaux de tennis. Entre jeunes, «vieux» et… «bulldozers»

A la surprise des «jeunes» du circuit, c’est le «vieux» Roger Federer (34 ans) qui aborde les Internationaux des Etats-Unis de tennis prévus entre le 31 août et le 13 septembre, à Flushing Meadows, en favori et en confiance.
 

Après sa 7e victoire à Cincinnati, où il a clairement dominé la tête de série numéro un, le Serbe Novak Djokovic, en finale, après avoir battu la veille le Britannique Andy Murray, deux de ses principaux concurrents pour le titre, le Suisse a récupéré la deuxième place mondiale au classement ATP. Ce qui, en d’autres termes, signifie qu’il évitera de rencontrer Djokovic avant la finale.
Quittant l’Ohio sans avoir perdu un set, il entame l’US Open dans la peau d’un favori pour une 18e couronne dans les tournois du Grand Chelem. A 34 ans, le Suisse continue d’afficher un niveau de jeu surprenant et désormais offensif, sous la houlette du fameux Stefan Edberg. Après ses défaites à Indian Wells et Rome, sa troisième finale en Masters 1000 cette saison a été la bonne face au même Djokovic. Le Suisse remporte ainsi le 24e Masters 1000 de sa carrière et égale ainsi son adversaire du jour.
Lors du tournoi de Cincinnati, Federer a survolé Djokovic et Murray. Il a même infligé trois des six défaites subies par le Serbe lors des douze derniers mois. Après une pause d’un mois post-Wimbledon, où il s’était incliné en finale contre Djokovic aussi, le Suisse a effectué un très bon retour. Dominant Flushing Meadows entre 2004 et 2008, où il a décroché cinq titres consécutifs, Federer vise donc un sixième trophée, ce qui lui permettrait de dépasser Jimmy Connors et Pete Sampras (cinq titres également) et de reprendre ses distances avec Rafael Nadal (17 titres à 14 pour le moment).
Après celle de Canada face à Murray, Djokovic, quant à lui, a connu à Cincinnati sa deuxième défaite consécutive en finale. Mais Djokovic reste l’éternel favori de cette édition 2015. Champion en 2011, finaliste en 2007, 2010, 2012 et 2013, le Serbe compte bien faire parler de lui, malgré un parcours semé d’embûches. Face à Federer, en finale, Djokovic possède naturellement l’avantage de la jeunesse, surtout si ça se joue en 5 sets, mais tout dépendra aussi de leurs précédents matchs.
Entraîné par la Française Amélie Mauresmo, Sir Murray a retrouvé progressivement son plus haut niveau. Concluant à Cincinnati avant de tomber sur un Federer injouable, le Britannique, titré en 2012, est également à prendre très au sérieux.

 

Les outsiders
Parmi les outsiders, l’Espagnol aux 14 titres de Grand Chelem, en l’occurrence Rafaël Nadal, tente depuis des mois un retour au plus haut niveau, mais ne cesse d’aligner des hauts et des bas. Battu par Feliciano Lopez en huitièmes de finale à Cincinnati, il inquiète. Mais l’Espagnol, 8e mondial, dans un grand jour, est capable de réaliser des miracles.
Titré en Australie, le Suisse Stanislas Wawrinka, un des sérieux outsiders, a cependant proposé un niveau de jeu indigne.
Grigor Dimitrov et Jo-Wilfried Tsonga sont également de sérieux candidats. Le premier est en progression constante et vient d’intégrer la cour des très grands en ralliant les demi-finales de Wimbledon, tandis que le Français semble avoir retrouvé son meilleur niveau à Toronto où il s’est offert des victoires face à Djokovic et Federer pour soulever le trophée.
Il faudra également surveiller Tomas Berdych, David Ferrer, John Isner, Ernests Gulbis, Marin Cilic, Gaël Monfils ou encore Kei Nishikori.

 

Serena en «bulldozer»
Chez les dames, tout le monde se battra contre l’Américaine Serena Williams qui a battu Simona Halep en finale du tournoi de Cincinnati, dimanche dernier, et se présente en «bulldozer». L’Américaine  de 33 ans a remporté le 69e titre de sa carrière, son cinquième de l’année après les trois premiers tournois du Grand Chelem et celui de Miami. Mais si la cadette des sœurs Williams conserve son titre à Flushing Meadows, elle réussira le premier Grand Chelem depuis l’Allemande Steffi Graf en 1988, et seulement le 4e de l’histoire.
La Roumaine Halep, qui a été battue pour la sixième fois en sept confrontations face à la no 1 au monde et reste une sérieuse prétendante pour la victoire finale, abordera l’US Open en numéro deux mondial, ce qui lui permettra d’éviter Williams jusqu’à la finale. Cependant, son palmarès reste bloqué à onze titres, dont trois à 2015.
Maria Sharapova, Victoria Azarenka, Petra Kvitova ou Caroline Wozniacki devront batailler fort pour priver la «bulldozer» du titre.

 

42,3 millions de dollars
Bonne nouvelle pour les champions, femmes et hommes, au tournoi des Etats-Unis doté de 42,3 millions de dollars. Ils toucheront chacun une somme record de 3,3 millions de dollars. Soit une augmentation de 10% par rapport à 2014.
Les finalistes recevront 1,6 million, tandis qu’un joueur qui s’inclinera dès le premier tour repartira avec un chèque de 39 500 dollars. Les équipes gagnantes en double recevront 570 000 dollars chacune.
A noter que les champions en simple ont gagné cette année environ 2,5 millions aux Internationaux d’Australie, 2 millions aux Internationaux de France et 2,9 millions à Wimbledon.

Mohamed Fawaz
 

Le palmarès
♦ Dames: 1- Molla Bjurstedt-Mallory (USA) 8 titres,
2- Helen Wills (USA) 7 titres, 3- Chris Evert et Serena Williams (USA) 6 titres, 4- Margaret Smith Court (AUS) et Steffi Graf (ALL) 5 titres.
Hommes: 1- William Larned (USA) et Richard Sears (USA) 7 titres, 2- Bill Tilden (USA) 7 titres, 3- Jimmy Connors (USA), Roger Federer (SUI) et Pete Sampras (USA) 5 titres.

Les classements
Joueurs ATP
1 – Novak Djokovic (SER) 14 865 points.
2 – Roger Federer (SUI) 9 065 points.
3 – Andy Murray (GBR) 8 840 points.
4 – Kei Nishikori (JPN) 6 205 points.
5 – Stanislas Wawrinka (SUI) 5 710 points.
6 – Tomas Berdych (TCH) 5 230 points.
7 – David Ferrer (ESP) 3 695 points.
8 – Rafael Nadal (ESP) 3 680 points.
9 – Marin Cilic (CRO) 3 550 points.
10 – Milos Raonic (CAN) 2 880 points.

Joueuses WTA
1 – Serena Williams (E-U) 12 721 points.
2 – Simona Halep (ROU) 6 130 points.
3 – Maria Sharapova (RUS) 6 035 points.
4 – Caroline Wozniacki (DAN) 4 735 points.
5 – Petra Kvitova (RTC) 4 526 points.
6 – Lucie Safarova (RTC) 3 550 points.
7 – Ana Ivanovic (SER) 3 500 points.
8 – Karolina Pliskova (RTC) 3 335 points.
9 – Garbine Muguruza (ESP) 3 245 points.
10 – Carla Suarez Navarro (ESP) 3 190 points.

Related

9e édition de Beirut Art Fair. Focus sur la photographie libanaise

admin@mews

La fête oubliée par les officiels. Les citoyens célèbrent l’Indépendance

admin@mews

Mort de Rustom Ghazalé. Un témoin gênant disparaît

admin@mews

Laisser un commentaire