Magazine Le Mensuel

Nº 3025 du vendredi 30 octobre 2015

ACCUEIL

3 questions à Nehmé Mahfoud

Le Parlement pourra-t-il trancher la question de la grille des salaires, alors qu’il ne se réunit pas et que la séance prévue doit traiter de questions urgentes?
Qu’y a-t-il de plus urgent que le pain des citoyens? La grille des salaires est beaucoup plus importante que la loi sur la nationalité ou toute autre législation. Le pain quotidien des Libanais est en cause.

Cependant, dans la situation économique actuelle, ne croyez-vous pas que la grille des salaires constitue un poids supplémentaire?
Pourquoi? La grille des salaires ne coûte que 1 600 milliards de livres libanaises, dont la moitié est déjà avancée au titre de cherté de vie. La dilapidation dans d’autres secteurs coûte beaucoup plus à l’Etat chaque année. Le secteur de l’électricité coûte, seul, plus de 2 milliards de dollars. Le financement de la grille ne dépasse pas un demi-milliard $.

Pourtant, même les salaires des employés du secteur public ne pourront plus être assurés à partir de décembre prochain…
Pourquoi les salaires des députés continuent-ils à être assurés? D’habitude, quand un employé ne travaille plus, il n’a plus droit à son salaire. Les députés s’abstiennent, depuis presque deux ans, d’exercer leur rôle, alors pourquoi leurs salaires leur sont-ils toujours versés? Comment les soldats de l’armée et des forces de sécurité vont-ils remplir leur rôle s’ils n’ont plus de salaires? La grille des salaires n’est pas seulement pour les enseignants, mais pour tous les employés.

Arlette Kassas
 

Related

3 questions à Mohammad Machnouk

admin@mews

3 questions à Ghassan Moukheiber

admin@mews

3 questions à Mesbah El-Ahdab

admin@mews

Laisser un commentaire