Magazine Le Mensuel

Nº 3028 du vendredi 20 novembre 2015

En catimini

Frangié: en paix avec lui-même

D’après des milieux chiites du 8 mars, le chef des Marada, le député Sleiman Frangié, ne souffre d’aucun complexe d’infériorité au niveau chrétien. L’homme est serein, en paix avec lui-même, son projet régional progresse, son ami Bachar el-Assad est en bonne position, il ne cherche à concurrencer personne se contentant des limites géographiques et démographiques de son leadership. Il n’a aucune indulgence à l’égard des tentatives visant à affaiblir les chrétiens, mais il ne se bat pas non plus contre des moulins à vent. Sa vision claire des choses lui dicte de traiter avec ses adversaires et ses alliés avec beaucoup de sang-froid et de calme. Loin d’être un rival présidentiel du général Michel Aoun, il pourrait naturellement devenir candidat si jamais celui-ci finit par se retirer. Frangié est tout à fait conscient que la présidentielle est désormais inscrite au menu régional-international, c’est pourquoi il ne cherche pas à susciter des crises qui ne mènent à rien…

Related

En catimini

admin@mews

En catimini

admin@mews

En catimini

admin@mews

Laisser un commentaire