Magazine Le Mensuel

Nº 3030 du vendredi 4 décembre 2015

Expositions

Expositions

Léopoldine Roux
Pink Escape
Jusqu’au 15 janvier, à la galerie Alice Mogabgab
         
Dans cette exposition, Léopoldine Roux dévoile une série de peintures et de médias mixtes interrogeant le médium pictural. Elle aime les grandes coulées de couleurs et présente un art pour le moins ludique et sympathique. Elle joue avec le réel et imagine un monde fantasque. Héritière post minimaliste, enrichie de culture pop, elle présente une peinture élastique, émancipée de sa toile où les formes se fondent dans la couleur exaltée. Léopoldine Roux est née en 1979 à Lyon. Elle vit et travaille aujourd’hui à Bruxelles. La jeune artiste a fait ses études aux beaux-arts de Rennes, en France.

C.T.D.
 

Saïd Baalbaki
Memories of Stones
Juqu’au 8 décembre, à la galerie Agial

A travers cette exposition, Saïd Baalbaki montre qu’il est fasciné par tout ce qui semble oublié. On découvre des choses qu’on ne remarque qu’en contemplant et explorant ses peintures. Il dépeint le passé avec une nostalgie émotionnelle très particulière. Saïd Baalbaki est né à Beyrouth en 1974. Il vit et travaille entre Beyrouth et Berlin. Il a étudié la peinture à l’Institut des beaux-arts de Beyrouth, avant de suivre la formation estivale de l’académie Marwan à Darat el-Funun, à Amman. Il s’est ensuite envolé pour Berlin où il a poursuivi ses études de peinture à l’Université des arts, assistant aux prestigieux cours de Burkhard Held. En 2005, son travail a été récompensé du prix des Présidents de l’université des beaux-arts de Berlin. Reconnu  mondialement, Saïd Baalbaki expose aujourd’hui régulièrement à Berlin, Londres, New York, Doha, Dubaï, Paris, Bruxelles et Beyrouth.

C.T.D.
 

Agenda

Nayla Kai Saroufim. Beirut. Love. Hate.
Jusqu’au 7 décembre, à la galerie Graffik, Londres

Leen Husseini. Tryptic dreams.
Jusqu’au 30 novembre, à la galerie Zamaan.

La roulotte du patrimoine. Jusqu’au 31 décembre, sur les routes du Liban.

Waël Shawky. Caberet Crusades. The Secrets of Karbala.
Jusqu’au 2 janvier, à la galerie Sfeir-Semler.

Regards sur Beyrouth: 160 ans d’images 1800-1960.
Jusqu’au 11 janvier, au Musée Sursock.

New Skin.
Jusqu’au 4 janvier, à la Fondation Aïshti.

Zaven Hadichian.
Jusqu’au 30 novembre, à la galerie Hamazkayin.

Related

Expositions

Expositions

Nayla Saroufim. L’art de créer et de s’exprimer

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.