Magazine Le Mensuel

Nº 3034 du vendredi 1er janvier 2016

  • Accueil
  • general
  • La bourse d’études Amal Clooney. Soutenir l’éducation pour un meilleur avenir
general

La bourse d’études Amal Clooney. Soutenir l’éducation pour un meilleur avenir

Avocate, militante des droits de l’homme, l’épouse de George Clooney, Amal Alameddine, crée en partenariat avec l’organisation 100 LIVES, une bourse d’études annuelle qui porte son nom. Cette initiative internationale est inspirée par les drames qui ont marqué le génocide arménien.

Rien ne semble l’arrêter. Amal Clooney s’engage sur le terrain éducatif qui concerne particulièrement la jeunesse et la femme. Une chance unique, dit l’avocate libanaise, pour les femmes de son pays d’origine et elle précise: «La compréhension culturelle et les études à l’étranger peuvent transformer quelqu’un».
Ainsi, cette bourse dont elle a la responsabilité permet à de jeunes Libanaises de poursuivre leurs études à l’United World College (UWC) de Dilidjan en Arménie (voir encadré).
Les candidates sont sélectionnées selon leurs résultats scolaires et l’intérêt qu’elles portent à la défense des droits de l’homme. Un comité national de l’UWC a été créé à cette fin au Liban. La première bénéficiaire de la bourse d’études Amal Clooney, Pamela Tebchrany, est originaire de Dhour el-Choueir. Première de sa classe, elle parle trois langues: l’arabe, le français et l’anglais.
A la remise de la première bourse, Ruben Vardanyan, cofondateur de 100 LIVES et de l’UWC de Dilidjan, a rendu hommage à l’engagement de Mme Clooney, avant d’exposer les objectifs et les convictions de 100 LIVES. «Amal Clooney, dit-il, est un modèle pour les jeunes femmes du monde. Exemple d’intégrité, de compassion et de dévouement, elle illustre parfaitement ce que signifie être citoyen du monde». Expliquant l’initiative de 100 LIVES et son objectif, il déclare: «Nous avons conscience que les générations à venir ont besoin d’une plus grande compréhension culturelle. L’UWC s’efforce de faire de l’éducation un instrument de paix en rassemblant les jeunes dirigeants de demain venus du monde entier».
Mise à part cette bourse, l’avocate et son mari ont d’autres liens avec 100 LIVES. La fondation de George Clooney, Not On Our Watch, en est également partenaire. Les deux organisations ont un même objectif: sensibiliser l’opinion publique aux conséquences du génocide et œuvrer à prévenir les crimes de masse dans le monde. L’acteur américain est coprésident de l’Aurora Prize for Awakening Humanity, un nouveau prix international d’un million de dollars décerné à ceux qui ont pris de grands risques pour sauver la vie des autres et ayant défendu des causes humanitaires en surmontant de difficiles obstacles. Outre cette récompense financière, ils poursuivent le cycle de dons en citant une organisation qui aura engagé une action dans l’esprit du prix. Celle-ci sera financée à hauteur d’un million de dollars. A la remise du prix à Erevan, en Arménie, le 24 avril 2016, George Clooney y sera présent pour le plus grand bonheur de ses fans et de tous ceux qui rêvent de le rencontrer.

Pauline Mouhanna (Etats-Unis)
Pour plus d’informations, se rendre sur le site du collège: http://www.uwcdilijan.org/   

Un collège international
C’est en 2014 que l’UWC a ouvert ses portes à Dilidjan en Arménie. 190 élèves, venus de 64 pays, s’y retrouvent. Ils ont la possibilité de préparer en deux ans un baccalauréat international. Le collège offre des bourses intégrales à 48% de ses élèves, et 50% des élèves reçoivent une bourse partielle (couvrant en moyenne 67% des frais de scolarité).

Related

L’apnée obstructive du sommeil. Un trouble aux conséquences sérieuses

admin@mews

Mois de la Francophonie 2016. «Musicalement vôtre»

admin@mews

Forum francophone des affaires. Les transferts des émigrés, 15,4% du PIB

admin@mews

Laisser un commentaire