Magazine Le Mensuel

Nº 3035 du vendredi 8 janvier 2016

Événement

Assassinat de Kantar. Riposte «light» du Hezbollah à Chebaa

Au lendemain de l’intervention du leader du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, qui avait réaffirmé la volonté de son parti de venger la mort de Samir Kantar, la Résistance a attaqué, lundi, une patrouille israélienne dans les fermes de Chebaa, à la frontière libanaise.
Dans un communiqué, le Hezbollah a affirmé que «l’unité Samir Kantar a fait exploser un engin sur la route Zebdine-Kafra, détruisant un véhicule militaire de type Hummer et blessant ses occupants». Selon la Résistance, un haut officier du Mossad a été atteint.
L’armée israélienne a riposté par des tirs d’artillerie. Quelque soixante obus se sont abattus sur les villages de Wazzani, Majidiyé, Abassiyé, Bastra, Halta et Mari, sans faire de victimes.
La Finul a pressé les deux camps d’éviter l’escalade. Dans un communiqué, elle a précisé que le commandant en chef de la Finul, le général Luciano Portolano, a entrepris des contacts avec les deux parties les appelant à «l’extrême retenue face à toute provocation».
L’armée israélienne avait ordonné à toutes ses unités présentes à la frontière libanaise de garder un très haut degré d’alerte, indiquant que des instructions ont été données aux soldats de garder en permanence leurs casques et leurs gilets pare-balles, en insistant sur la nécessité de ne pas apparaître en plein air pour éviter de fournir des cibles faciles au Hezbollah.
L’état-major israélien a également donné ordre aux agriculteurs des colonies de Metullah et de la Galilée, notamment ceux proches de la frontière libanaise, de ne pas s’approcher, sauf extrême nécessité, de la route proche de la clôture frontalière. Des sources militaires indiquent «que tout transport a été catégoriquement interdit sur la route à la lisière de la frontière avec le Liban». Elles ont également précisé que ces mesures resteront obligatoirement appliquées pendant les prochains jours. Toujours selon les mêmes sources, l’armée israélienne s’attend à d’autres attaques pour venger la mort de Samir Kantar, chargé par le Hezbollah d’organiser une résistance anti-israélienne dans le Golan occupé.

Chaouki Achkouti
 

Related

Evenement

admin@mews

Violon Virtuoso. Jihad Akl fait vibrer la foule

admin@mews

Little Armenia à Bourj Hammoud. Un symbole de coexistence

admin@mews

Laisser un commentaire