Magazine Le Mensuel

Nº 3035 du vendredi 8 janvier 2016

En vrac

En vrac

Aïn el-Tiné: un dialogue nécessaire
Le maintien du dialogue de Aïn el-Tiné est plus nécessaire que jamais après les tensions dernièrement suscitées par l’exécution du cheikh chiite Nemr el-Nemr par l’Arabie saoudite. Le président de l’Assemblée nationale et leader du Mouvement Amal, Nabih Berry, doit multiplier ses efforts pour garder vivant le dialogue Futur-Hezbollah dans ces circonstances épineuses, estiment des analystes.

Rumeurs démenties
Selon des informations rapportées par certains journaux, le général Jamil Sayyed, ancien directeur de la Sûreté générale, aurait formulé des menaces de mort contre le chef du Bloc parlementaire du Futur et ancien Premier ministre, Fouad Siniora, via son compte Twitter. Le général Sayyed a, cependant, publié une mise au point pour dire que le seul et unique compte qu’il gère est @jamil-el-sayyed.

Relance du cabinet
Le ministre du Travail, Sejaan Azzi, dit que son parti – les Kataëb – souhaite relancer les activités gouvernementales, même si l’élection présidentielle devait avoir lieu dans une semaine. «Nous avons demandé au président Tammam Salam de convoquer un Conseil des ministres en faisant abstraction des embûches. Il faut réactiver ce cabinet ou alors laisser les gens découvrir qui sont les responsables du blocage».

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire