Magazine Le Mensuel

Nº 3039 du vendredi 5 février 2016

Indices

Indices

Consommation
Baisse des prix de 3,75% en 2015

Les pressions déflationnistes ont permis, fin 2015, de faire reculer les prix à la consommation de 3,75% contre une inflation de 1,86% en 2014, sur base des données fournies par l’Administration centrale des statistiques. Le glissement des prix des produits en 2015, la dépréciation de la valeur de l’euro et le ralentissement économique ont représenté les facteurs majeurs du recul de l’indice des prix à la consommation. En décembre 2015, les prix des produits à la consommation ont perdu 3,4% sur un an, l’indice des prix à la consommation a reculé à 95,92 points en décembre 2015, alors qu’il était de 99,29 points en décembre 2014. La déflation au 12e mois de 2015 est la conséquence de la baisse des prix des produits énergétiques. Le pétrole a chuté de 44,85%, passant de 54,18 dollars/baril en décembre 2014 à 36,56 dollars/baril. En revanche, les prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées ont à peine changé. Néanmoins, les prix des transports, une composante de l’indice des prix qui représente une pondération de 13,1%, ont chuté de 7,66% sur un an.

Transferts à l’EDL
472,07 millions $ à fin mai 2015   

Selon les chiffres du ministère des Finances, les transferts de fonds à l’Electricité du Liban (EDL) ont atteint 472,07 millions de dollars à fin mai 2015, une baisse significative sur un an puisque ces transferts avaient représenté, sur la même période en 2014, le montant de 943,88 millions de dollars. Les transferts à l’EDL ont constitué une part de 12,3% du total des dépenses primaires du gouvernement sur les cinq premiers mois de 2015, contre une part de 24,8% sur la même période un an auparavant. A l’exception du service de la dette, les paiements de l’achat du gaz et du fuel aux deux fournisseurs KPC et Sonatrach ont été divisés par deux, passant de 934,66 millions de dollars entre janvier et fin mai 2014, à 463,64 millions sur la même durée en 2015. Ce résultat a été obtenu grâce à un recul de près de 48,1% sur un an de la moyenne du prix du pétrole, qui est passé de 108,31 dollars/baril à 56,26 dollars/baril sur la période couverte.

Related

Indices

admin@mews

Indices

admin@mews

Indices

admin@mews

Laisser un commentaire