Magazine Le Mensuel

Nº 3039 du vendredi 5 février 2016

Moyen-Orient

Moyen-Orient

Dubaï
Amélioration du prix de l’immobilier?

Le chef de Damac a parié gros sur une amélioration du prix de l’immobilier à Dubaï, prenant le risque de présenter sa démission à la télévision en se mettant à nu si les pronostics sombres sur le secteur immobilier se réalisent pendant l’année en cours. Ziad el-Chaar, directeur de Damac, un des plus grands développeurs immobiliers, a tenu ces propos lors d’une interview accordée au Sunday Times. Damac a déjà à son crédit la construction de multiples projets polyvalents dans l’émirat, y compris celui d’Akoya, d’une superficie de 42 millions de pieds carrés, érigé dans ce qu’on appelle Dubaïland. Parallèlement, le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump planifie de gérer un terrain de golf sur le site en partenariat avec Damac, ce qui a suscité une volée de critiques après ses propos controversés sur l’islam. Les remarques de Chaar sont intervenues à la suite de la poursuite de l’atterrissage en douceur du marché de l’immobilier qui lutte contre un dollar fort et un affaiblissement de l’appétit des investisseurs. La moyenne des prix des unités résidentielles a baissé de 10% en 2015 et devrait reculer d’autant en 2016, souligne Deloitte dans un de ses rapports. De son côté, le consultant Consulting firm JLL a prévu une régression entre 8% et 10% en 2016 des prix de l’immobilier résidentiel et un recul des niveaux des loyers de 3%. D’autres analystes prévoient des chutes plus dramatiques des prix. Ainsi, Jesse Downs, la directrice de Phidar Advisory, a confié à la presse locale que les prix de l’immobilier pourraient baisser de plus de 29% dans les deux prochaines années si tous les projets résidentiels annoncés par les développeurs seraient mis en œuvre conformément au calendrier du programme initial. 

Related

Moyen-Orient

admin@mews

Moyen-Orient

admin@mews

Arabie saoudite. Al-Walid Ben Talal inquiet

admin@mews

Laisser un commentaire