Magazine Le Mensuel

Nº 3045 du vendredi 18 mars 2016

Carnet Mondain

Concert à Jamhour. Les serpents du paradis d’Elias Abou Chabké

Le Conservatoire national supérieur de musique et le Centre du patrimoine musical libanais (CPML) au collège Notre-Dame de Jamhour ont dernièrement organisé, sous le patronage de Rony Araygi, ministre de la Culture, sur les planches du théâtre Pierre Abou Khater, un concert présentant le cycle de poèmes Les serpents du paradis (Afaï el-ferdaws) d’Elias Abou Chabké. Une initiative commune qui s’inscrit dans le cadre de la Journée de l’alphabet soutenue par les ministères de la Culture et de l’Education. Le compositeur libanais Iyad Kanaan a conçu ce cycle de pièces sur les poèmes d’Elias Abou Chabké. Selon lui, Afaï el-ferdaws est «l’œuvre maîtresse» du poète. Kanaan en a confié l’interprétation à sept solistes et au pianiste Georges Daccache. Ce dernier voit en l’opus de Kanaan «un chef-d’œuvre digne d’être classé dans le large répertoire de la musique classique universelle». «La vocation du CPML ne se limite pas à un rôle d’archivage et de documentation, précise Joumana Hobeika, présidente du centre. Il a aussi pour mission de sensibiliser le public libanais à l’ensemble de son patrimoine musical en organisant différentes manifestations musicales depuis son ouverture». Le rôle du CPML est de «faire connaître la richesse du patrimoine musical libanais et de le préserver pour le transmettre aux générations futures», poursuit-elle.

Related

La Journée de l’Europe. «Renouveler la déclaration Schuman»

admin@mews

Fête nationale de l’Uruguay. El natalicio del libertador

admin@mews

Réception turque. 90 ans d’indépendance

admin@mews

Laisser un commentaire