Magazine Le Mensuel

Nº 3048 du vendredi 8 avril 2016

Cinéma en Salles

Les Ecrans du réel. De voyage et d’exploration

La 12e édition des Ecrans du réel se poursuit jusqu’au 12 avril, aux cinémas Métropolis et Montaigne. Quand le documentaire fait le tour du monde…

Organisé par l’Institut français du Liban en collaboration avec l’association Métropolis, le festival des Ecrans du réel en est déjà à sa 12e édition. Comme chaque année, il présente un panorama passionnant de la création documentaire actuelle avec une sélection de films primés dans de nombreux festivals et dont la plupart sont encore inédits au Liban. Avec sa programmation, les explorations du documentaire se font tour à tour géographiques, cinématographiques, historiques, humaines, scientifiques, individuelles…
Le festival a été inauguré, le lundi 4 du mois courant, par un passionnant et somptueux documentaire, Hitchcock/Truffaut de Kent Jones, présenté à Cannes Classics 2015. Coécrit avec Serge Toubiana, ce film fait revivre les entretiens historiques entre Alfred Hitchcock et François Truffaut, le plaisir du 7e art dédoublé, «le cinéma dans toute sa puissance».
Avec une programmation de neuf documentaires dont Au bord du monde de Claus Drexel et Le sel de la terre réalisé par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, cette 12e édition a aussi la particularité de présenter deux documentaires libanais: Géographies réalisé par Chaghig Arzoumanian, projeté le 6 avril, et qui vient de faire sa première mondiale en Compétition internationale (Premiers films) au Cinéma du Réel 2016, et Trêve réalisé par Myriam el-Hajj (Prix spécial du jury au Fidadoc 2015), qui sera projeté le dimanche 10 avril, avant le film de clôture du festival, National Gallery, documentaire passionnant de Frederick Wiseman présenté à la Quinzaine des réalisateurs 2014.
Ci-dessous, ce qui reste de la programmation du festival.

Vendredi 8 avril
En quête de sens de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière
C’est l’histoire du road-trip improvisé de deux amis d’enfance qui ont décidé de tout quitter pour aller questionner la marche du monde…
Cinéma Métropolis, à 20h.

Samedi 9 avril
Je suis le peuple d’Anna Roussillon

Documentaire franco-égyptien qui montre, à travers le regard lucide d’un paysan, comment la révolution égyptienne est vécue dans une campagne reculée (Sélection Acid Cannes 2015; Grand prix du jury, Prix du public aux Entrevues de Belfort 2014).
Cinéma Métropolis, à 20h.

Dimanche 10 avril
Trêve de Myriam el-Hajj

«Beyrouth 2015. Mon oncle Riad et ses amis, anciens combattants des milices chrétiennes au Liban, vivent toujours à l’heure des combats qui ont enflammé leur jeunesse. Entre souvenirs échangés dans la boutique de chasse de mon oncle, et parties de chasse dont ils reviennent bredouilles, je les questionne, je les affronte: que leur reste-t-il de leurs combats, de leur engagement, de leur idéal, alors que le Liban continue à vivre dans les tourments de l’instabilité?».
Cinéma Métropolis, à 20h.

Lundi 11 avril
Comment j’ai détesté les maths d’Olivier Peyon

Voyage aux quatre coins du monde avec les plus grands mathématiciens, le film montre comment les mathématiques ont bouleversé notre monde pour le meilleur… et parfois pour le pire…
Cinéma Montaigne, à 18h.

Mardi 12 avril
National Gallery de Frederick Wiseman

A travers un tour de l’un des grands musées mondiaux avec ses 2 400 peintures du XIIIe à la fin du XIXe siècle, le film explore la relation entre peinture des siècles passés et narration filmique d’aujourd’hui et évoque le beau, le sublime et la conservation.
Cinéma Montaigne, à 20h.
 

Nayla Rached

Billets: 8 000 L.L.
www.institutfrancais-liban.com
www.metropoliscinema.net

Related

Ghadi. L’autre, est-il aussi différent?

admin@mews

Cinema en salles

admin@mews

Capharnaüm de Nadine Labaki. L’enfance dans les yeux

admin@mews

Laisser un commentaire