Magazine Le Mensuel

Nº 3049 du vendredi 15 avril 2016

Supplément

Bourses universitaires et prêts. Comment s’y prendre?

Bourses locales, bourses attribuées par des organismes internationaux, prêts bancaires… La liste est longue et on se perd souvent dans les procédures à entreprendre pour bénéficier de bourses ou obtenir un prêt étudiant.

Il existe plusieurs types de bourses. Que vous soyez en terminale ou déjà étudiant, toute demande de bourse est envisageable.
 

Les bourses sociales
Les universités offrent des aides financières à tout étudiant en difficulté. Avant de vous inscrire, il est recommandé de passer par le Service social de votre université pour vous renseigner au sujet de ce genre de bourses. Selon les cas et après étude de votre dossier (critères sociaux, ressources de l’étudiant et/ou de sa famille), le Service vous propose une bourse sociale et/ou un prêt (souvent sans intérêts), remboursable sur une longue période prédéterminée par l’organisme en question. Un échelonnement de la scolarité est également possible selon des délais que vous fixerez avec votre Service social.

 

Les bourses de mérite
La bourse de mérite est une aide aux étudiants ayant de très bons résultats. Attribuée à ces derniers, selon des critères bien définis par l’établissement universitaire et dans des délais fixés par celui-ci, la bourse de mérite constitue non seulement une aide financière mais aussi un parrainage, un suivi moral et personnel durant vos études.
Ces bourses ne sont donc pas exclusives. Avec d’autres aides attribuées par le Service social de votre université, elles vous permettent d’effectuer vos études dans de meilleures conditions financières.

 

Les bourses d’excellence
Il est également possible pour tout bachelier de «postuler» pour des bourses d’excellence couvrant, totalement ou partiellement, les frais d’inscription. Pour cela, deux conditions principales sont à remplir: avoir de très bons résultats au baccalauréat (libanais ou français) et vous engager à suivre votre formation de façon motivée et déterminée. En d’autres termes, vous êtes «chargé» de suivre vos études avec grande assiduité et de vous présenter au concours (si cela s’impose).  

 

Les bourses sportives
Certaines universités attribuent des bourses aux meilleurs sportifs, membres de leurs sélections sportives, sur la base de plusieurs critères, à savoir la performance sportive, l’assiduité, le respect des règles, l’esprit sportif, la réussite académique, etc.

 

Bourses diverses et prêts bancaires
Nous assistons, de nos jours, et de plus en plus, à l’émergence de nouveaux genres de bourses. Citons, à titre d’exemple, les bourses des organismes internationaux comme l’Onu, l’Unesco ou l’Organisation mondiale de la santé (OMS), attribuées à des étudiants ayant fait une demande dans leurs pays. Un autre exemple est celui des allocations Erasmus, octroyées aux étudiants effectuant une partie de leurs études en Europe dans le cadre d’un échange. D’autre part, les banques ne manquent pas de participer activement à l’éducation des jeunes Libanais. Des services multiples comprenant surtout des prêts bancaires sont proposés par les banques (le montant maximal variant d’un système à l’autre).

 

L’aide à la mobilité internationale
Cette aide est destinée à soutenir la mobilité internationale des étudiants qui souhaitent suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international devant s’inscrire dans le cadre de leurs cursus d’études. Elle se présente sous la forme d’une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux, pour les étudiants qui en sont bénéficiaires. Le séjour ou le stage auprès de l’établissement d’accueil, ainsi que l’assiduité aux cours prévus dans le projet de l’étudiant doivent être effectifs.

Natasha Metni

 

Related

Faculté de publicité et médias de l’UPA. Les métiers de la communication

AUB. Un master en énergie

Le commerce. Une formation en pleine expansion

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.