Magazine Le Mensuel

Nº 3049 du vendredi 15 avril 2016

En vrac

En vrac

La Russie veut libaniser la présidentielle
Les autorités russes ont demandé à leur ambassadeur en fonction à Beyrouth, Alexander Zasypkin, de poursuivre ses contacts avec toutes les forces politiques de la scène locale libanaise. Ces contacts se feront dans le but de «libaniser» le dossier de la présidentielle. De plus, de nombreuses personnalités politiques libanaises en vue recevront prochainement une invitation à Moscou, selon certaines sources.

Elimination des présidentiables forts
Si le présidentiable libanais soutenu par les Américains est encore indéterminé, ce qui est clair, c’est qu’il ne fait pas partie des quatre leaders chrétiens qualifiés de «forts». Preuve en est: vu qu’après deux ans de vacance de la première magistrature libanaise, aucun d’entre eux n’a pu bénéficier d’un consensus national. C’est du moins ce que rapporte une personnalité de retour de Washington.

Le PSNS soutient Sleiman Frangié
La visite que la délégation du Courant patriotique libre (CPL) a rendue au domicile du député Khaled Daher à Tripoli a déclenché la fureur du Parti syrien national social (PSNS) présidé par Assaad Hardane. Le parti accuse les adeptes de Daher d’être les auteurs du fameux massacre de Halba au cours duquel plusieurs de ses membres ont été assassinés. Cette visite a permis aux cadres du parti de trancher: ils soutiendront Sleiman Frangié à la présidence.

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire