Magazine Le Mensuel

Nº 3053 du vendredi 13 mai 2016

En vrac

En vrac

Présidentielle: l’Onu s’active
Sigrid Kaag, représentante de l’Onu (Organisation des Nations unies) au pays du Cèdre, intervient en force sur le dossier présidentiel libanais. La diplomate a fait une tournée dans les capitales concernées, de Moscou à Téhéran et de Paris à Riyad… Kaag a également organisé des entretiens avec des leaders politiques et religieux, dont une rencontre avec le patriarche maronite, le cardinal Béchara Boutros Raï.

Règle brisée à Bkerké
La visite de François Hollande à Beyrouth a fait l’objet d’un débat au Conseil des évêques maronites, surtout pour ce qui est des us et coutumes protocolaires appliqués depuis des siècles. C’est le président français qui devait se rendre à Bkerké, particulièrement en l’absence d’un chef d’Etat libanais. Mais des voix s’élèvent pour dire que les Français n’assument pas seuls cette responsabilité, Mgr Béchara Raï a brisé la règle selon laquelle: «Le patriarche reçoit et ne rend pas visite».

Sécurité de l’Etat dans l’impasse
Dans les milieux catholiques, on a la conviction que Tammam Salam n’est pas enthousiaste à l’idée de régler le problème de l’organe de la Sécurité de l’Etat. Preuve en est qu’il n’a pas répondu à l’appel des ministres qui soutiennent le directeur, le général Georges Karaa, pour la libération des formalités gelées au Grand sérail et qui nécessitent la signature du Premier ministre. Karaa, et pour la 4e fois, n’a pas été invité aux réunions sécuritaires cycliques convoquées par Salam.

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire