Magazine Le Mensuel

Nº 3055 du vendredi 27 mai 2016

Associations

Lancement de l’ONG Beirutiyat. Une initiative au service de la capitale

Beirutiyat est une organisation non gouvernementale (ONG) qui propose des programmes d’aide aux citoyens de Beyrouth afin que tout Libanais puisse sentir le changement tant au niveau de l’environnement que du niveau social ou de l’infrastructure.

L’ONG souhaite accomplir cette mission grâce à des groupes de personnes actives dans différentes zones géographiques de la ville, dans le but d’améliorer leurs compétences et les aider à s’unir autour des priorités de leur vie, mais aussi à agir pour être plus autonomes. La présidente de Beirutiyat et membre élue de la nouvelle municipalité de Beyrouth, Houda Kaskas, affirme que l’initiative a été lancée en août 2015, grâce au soutien du groupe Makhzoumi, mais ce n’est qu’aujourd’hui qu’elle a pris officiellement forme. Mme Kaskas ajoute que la vraie «remise à niveau» ne pourrait se faire que lorsque les efforts seront unis et solidaires à Beyrouth. Elle croit fermement que Beyrouth est la capitale de la solidarité et de l’intégration, de la primauté du droit et de la transparence, et ceci ne devrait pas résonner dans le vide ou dans les livres d’éducation civique ou d’histoire, mais devrait être réintégré comme un état de la ville à mettre en œuvre à travers les projets opérationnels et de préemption de Beirutiyat.
Les travaux de l’ONG se basent sur cinq piliers: le programme Saahem, ou l’académie de bénévolat de Beirutiyat, qui forme des citoyens et les aide à améliorer leurs compétences et à agir pour apporter des changements aux niveaux environnemental, éducatif, de santé et social. Le second est le programme Kader, un guide professionnel des programmes d’embauche visant à réduire le chômage et améliorer les conditions de vie des demandeurs d’emploi. Le programme Voisins est une plateforme qui permet une assistance aux citoyens en vue d’identifier les problèmes rencontrés dans leurs régions, afin qu’ils puissent ensuite être résolus avec les autorités concernées. Le programme Manara organise des levées de fonds pour soutenir des causes civiques dans l’espoir de faire revivre le patrimoine de Beyrouth. Enfin, Sawa est la plateforme de solidarité sociale qui gère des aides et des donations et donne des chances de travail aux plus nécessiteux.
 

Une application mobile
Beirutiyat a été à l’avant-garde de la technologie en dévoilant une application smartphone qui permettra aux citoyens de connaître les activités de l’ONG par un simple clic. C’est une démarche rapide et fiable qui assure de la transparence dans les relations et permet de promouvoir une attitude de citoyens responsables pour le bien de leur ville. A titre d’exemple, les utilisateurs auront la possibilité de rendre compte directement des problèmes auxquels ils font face dans le voisinage en téléchargeant une photo accompagnée d’un bref récit permettant, ainsi, une meilleure coopération entre les citoyens et les autorités de la ville. De plus, ce moyen contribuerait à faire un suivi des problèmes. Cette présentation high-tech a été suivie d’une vidéo rappelant les événements Ramadaniyat 2015, festival de levée de fonds de grande envergure ayant eu lieu au complexe du Biel pour la troisième année consécutive. Etant donné que «la participation est la base du changement», Mme Kaskas a fait appel à toutes les instances de l’administration publique, du secteur privé et à tous les citoyens afin de participer à cette initiative et soutenir le prochain événement de 2016. La représentante du ministre du Tourisme, Nada Sardouk, a appelé, pour sa part, tous les Libanais à encourager cette initiative. L’application Beirutiyat sera fonctionnelle et téléchargeable sur les téléphones mobiles à compter du 1er juin.

Nada Jureidini

Related

Amal Farhat Bassil, secrétaire générale de l’Afel. «Créons une chaîne de solidarité autour des enfants»

admin@mews

Association

admin@mews

Roads for life. Sauver des vies

admin@mews

Laisser un commentaire