Magazine Le Mensuel

Nº 3057 du vendredi 10 juin 2016

  • Accueil
  • Rencontre
  • L’Oréal en plein envol. Nouvelles opportunités pour les jeunes Libanais
Rencontre

L’Oréal en plein envol. Nouvelles opportunités pour les jeunes Libanais

Réunissant chaque année des milliers d’étudiants du monde, le business game, Brandstorm, créé par le groupe L’Oréal, il y a 24 ans, constitue une compétition à dimension internationale à laquelle participent également de jeunes Libanais. De quoi s’agit-il?
 

En 2014, Brandstorm est lancé au Liban. Interviewé par Magazine, le directeur des ressources humaines L’Oréal Levant, Tony Hayek, déclare: «Cette compétition qui met face à face des équipes, par écoles ou universités, autour d’une étude de cas marketing, est un canal de recrutement privilégié».
Nombre d’étudiants qui participent à ce «business game» intègrent le groupe. «Au cours des trois dernières années, le nombre de participants au Liban n’a cessé d’augmenter.
Pour sa troisième édition, la compétition de renom a vu s’affronter neuf équipes ayant participé à la grande finale nationale le 28 avril dernier», assure Hayek. Le défi proposé, cette année, aux 135 participants issus de l’AUB (American University of Beirut), de la LAU (Lebanese American University) et de l’Esa (Ecole supérieure des affaires), leur a permis d’expérimenter le rôle de directeur marketing de La Roche-Posay, prestigieuse marque du groupe L’Oréal. En travaillant par groupes de trois sur une étude de cas, leur mission est de développer une stratégie pour attirer une nouvelle cible: les jeunes âgés de 15 à 25 ans.

 

Découvrir la créativité et la dévoiler
A la fois étude de cas marketing et canal de recrutement privilégié, L’Oréal Brandstorm cherche constamment à mettre le marketing au service de l’innovation. Elle stimule la créativité des étudiants dans 45 pays à travers le monde et leur donne l’opportunité de se révéler en découvrant les carrières du groupe. «Cette année, le concept à développer par les étudiants était entièrement fondé sur l’expertise digitale. Pour responsabiliser les participants tout au long de leur aventure qui a duré six mois, pour renforcer leurs compétences professionnelles et pour les soutenir dans l’élaboration de leurs projets, une nouvelle plateforme de e-learning a vu le jour, Path to Win, explique Tony Hayek. Sur les 45 équipes, seules 9 ont été sélectionnées pour la grande finale. Ainsi, après une présentation des différents projets, l’équipe lauréate, composée de Nour el-Ayoubi, Souraya Eid et Hiba Chéhadé de l’AUB, a été choisie. Les trois gagnantes auront l’occasion de se rendre à Paris au mois de juin en cours pour la finale internationale, à l’issue de laquelle elles tenteront de remporter les 10 000 euros à la clé.

 

Une initiative sans pareille
Chaque année, Brandstorm permet de repérer les meilleurs talents, permettant à L’Oréal de recruter de 150 à 200 étudiants à travers le monde. Au Liban, cinq brandstormers ont été recrutés par le groupe depuis 2014, pour des postes de responsabilité dans des secteurs variés tels que le marketing, la finance et l’informatique.
Le nom de Brandstorm a été choisi par les étudiants eux-mêmes, lors de «focus groups» internationaux organisés par L’Oréal. Ce nom représente pour eux l’image de la créativité et le passage d’une idée à la réalité. Il faut également souligner que, depuis son lancement en 1991, la compétition a attiré 14 300 étudiants, ce qui a permis, au fil des ans, aux directeurs marketing et aux recruteurs de L’Oréal d’identifier des collaborateurs potentiels en les observant en action.

Natasha Metni

L’Oréal: 2e employeur préféré
Selon le classement Universum (entreprise internationale fondée en 1988 et spécialisée dans la Marque Employeur dont l’objectif premier est d’améliorer la communication entre les étudiants et les employeurs), L’Oréal a été classé, en 2015, deuxième employeur préféré des étudiants en commerce et management au Liban.

Related

Master en information et communication à l’USJ. Des métiers en pleine expansion

admin@mews

Structure, rôle, financement, organisation… A quoi sert un syndicat?

admin@mews

The Arab American Stories. L’american dream pour les Arabes

admin@mews

Laisser un commentaire