Magazine Le Mensuel

Nº 3058 du vendredi 17 juin 2016

ACCUEIL

3 questions à Ammar Houry

Depuis quelque temps, Saad Hariri envoie les signaux d’une révision générale à tous les niveaux à l’intérieur du Courant du futur (CDF)…
Cette révision est sérieusement lancée. Le bureau politique du CDF a entamé ses réunions et pris la décision de réunir un congrès en octobre prochain pour analyser tous les aspects de cette étape: activer les actions positives et traiter les négatives par lesquelles le Courant est passé dernièrement. Tout sera mis sur la table, les discussions seront ouvertes pour permettre au CDF de reprendre son essor.

Des informations circulent sur un possible licenciement des personnes chargées de la sécurité au sein du courant pour des raisons financières.
La crise financière au courant n’est pas un secret. Elle sera aussi discutée autour de la table en vue d’y trouver les solutions adéquates. Quant aux licenciements, il y a eu réduction des effectifs pour mieux assumer cette étape et réduire les dépenses en attendant de trouver une solution.

Croyez-vous que le CDF soit en mesure de dépasser ses crises actuelles?
Certainement. Je m’attends à une excellente nouvelle étape. Notre travail n’est pas limité à cette période. Nous œuvrons pour le futur, et ce futur sera excellent après avoir remédié aux failles actuelles. Le CDF est un courant politique, il retrouvera son rôle intact pour la période à venir et pour les échéances prochaines.
 

Arlette Kassas 

Related

3 questions à Abdel-Rahman Bizri

admin@mews

Questions à Rachid Derbas

admin@mews

3 questions à Walid Sukkariyé

admin@mews

Laisser un commentaire