Magazine Le Mensuel

Nº 3061 du vendredi 8 juillet 2016

Expositions

Expositions

Ali Brouz
See you…

Jusqu’au 13 juillet, à la galerie Zamaan.
 
D’origine kurde, Ali Brouz est un artiste syrien autodidacte. Il peint depuis une dizaine d’années. Son caractère bien trempé lui a permis de se confectionner une personnalité artistique originale, voire insolite. Pour cette première exposition personnelle, Ali Brouz confirme son style personnel, audacieux et quelque part agressif. L’artiste au talent certain a vécu au Liban pendant quinze ans avant d’émigrer en Allemagne en janvier dernier. D’où le titre de son exposition See you. Une exposition qui vaut certainement le détour.

Christiane Tager Deslandes
 

Hrairissimo et Annie Diarbekirian Saadé
Frère et sœur   

Jusqu’au 16 juillet, à la galerie Hamazkayin.
 
C’est une exposition conjointe de l’artiste Hrair et de sa sœur Annie Diarbekirian Saadé. Deux talents, deux visions, deux coups de pinceau, deux palettes qui se côtoient pour l’immense plaisir des visiteurs. Chacun d’eux, à sa façon, révèle ses sentiments, ses émotions et sa façon de voir les choses.
Hrair est né à Beyrouth en 1946. Il étudie l’art et l’architecture d’intérieur à l’Académie libanaise des beaux-arts (Alba). Depuis 1960, il participe, chaque année, à de nombreuses expositions individuelles ou collectives au Moyen-Orient, en Europe, aux Etats-Unis ou en Amérique latine. Sa carrière est jalonnée de nombreux prix. Certaines de ses œuvres appartiennent aux collections privées de la reine Elisabeth II d’Angleterre, des rois Fahed et Fayçal d’Arabie saoudite, du prince Rainier de Monaco… Annie, pour sa part, expose depuis 1972 au Liban, en Jordanie, au Koweït, aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite. Intéressant.

Christiane Tager Deslandes
 

 

Agenda

Nabil Nahas.
Toiles récentes.
Jusqu’au 30 juillet, à la galerie Saleh Barakat.

Houmam el-Sayed.
Futile.
Jusqu’au 9 juillet, à la galerie Agial.     

Yoko Fukushima.
Endless tales.
Jusqu’au 29 juillet, à la galerie Alice Mogabgab, Black box.

Exposition collective.
The arab nude: the artist as awakener.
Jusqu’au 1er août, à la galerie Rose and Shaheen Saleeby. AUB.

Exposition collective.
Esma’. Listen.
Jusqu’au 21 août, au Beirut Art Center.

Yto Barrada. Faux guide.
Jusqu’au 26 août, à la galerie Sfeir-Semler.

Nadim Asfar.
Where I end and you begin.
Jusqu’au 5 août, à la galerie Tanit.

Fouad Debbas.
Dans les nuages.
Jusqu’au 1er août, au musée Sursock.

Ali Cherri.
Une taxonomie fallacieuse: la vie d’objets morts.
Jusqu’au 1er août, au musée Sursock.

 

Related

Expositions

admin@mews

Expositions

admin@mews

Expositions

admin@mews

Laisser un commentaire