Magazine Le Mensuel

Nº 3063 du vendredi 22 juillet 2016

EN RAFALE

En rafales

Tracé erroné
Le Bloc de Fidélité à la Résistance accuse le président Fouad Siniora d’être responsable du tracé de coordonnées erronées lors des négociations avec l’Etat de Chypre. Ce qui a permis à Israël de mettre la main sur 850 km2 appartenant au Liban dans la Zone économique exclusive en Méditerranée.

 

Balles perdues
Des sources du Sud ont minimisé l’importance des rapports de l’armée israélienne qui disent avoir relevé des impacts de balles perdues sur l’un des sites de la colonie de Mtilla, à la frontière libano-israélienne, qualifiant ces incidents de «passagers».

 

Ulémas new look
Le comité des Ulémas musulmans s’apprête à se présenter devant l’opinion publique dans un nouveau look, après que les enquêtes en cours eurent démasqué le soutien apporté par ses membres en vue aux organisations terroristes, via leurs relations avec le Qatar et la Turquie. Le comité veut organiser un congrès «contre le terrorisme».

 

Double refus
L’accord entre le général Michel Aoun et Saad Hariri se heurte, d’après des sources beyrouthines, au refus du Hezbollah d’accorder la présidence du Conseil à ce dernier. Parallèlement, la majorité des membres du Moustaqbal ne veulent pas de Aoun à Baabda.

 

Impunité
La décision de libérer les trois jeunes gens qui avaient violé une jeune fille mineure à Tripoli a déclenché la fureur des associations féministes et juridiques. L’impunité peut encourager l’extension des agressions sexuelles.

 

Kidnappeurs sous les verrous
Le juge d’instruction militaire, Fadi Sawan, a émis un mandat d’arrêt à l’encontre de trois ressortissants syriens soupçonnés d’avoir enlevé, en 2013, les 13 religieuses de Maaloula, en Syrie. Saër et Aïman Skaff et Moustafa Ezzeddine sont accusés d’appartenir à Daech, d’avoir orchestré des actes terroristes et de détenir des armes.

Related

Double piège

admin@mews

En rafales

admin@mews

Zebian critiqué

admin@mews

Laisser un commentaire