Magazine Le Mensuel

Nº 3063 du vendredi 22 juillet 2016

Expositions

Expositions

Barrak Naamani
Les machines à coudre revisitées

Jusqu’au 28 juillet, à la galerie Aïda Cherfan Fine Art (Saïfi).
 
Barrak Naamani a repris l’entreprise familiale de confection de chemises et de costumes pour hommes sur mesure. En 2005, il décide de fabriquer une table de travail à partir d’une vieille machine à coudre qui traînait dans l’atelier de son père. Partant de là, sa passion de transformer les vieilles machines à coudre en tables basses, guéridons et pieds de lampe est née. Il sillonne le Liban, visitant les dépôts d’antiquaires et de particuliers à la recherche d’anciennes machines à coudre pour leur offrir une seconde vie. Ces machines ressuscitent sous forme de pièces rustiques uniques. Autrefois au service de la couture, elles jouissent aujourd’hui d’une existence pérenne. A voir!

Christiane Tager Deslandes

Fatima Ismaïl
Enceinte en lumières

Jusqu’au 27 juillet, à la galerie Zamaan.
    
Fatima Ismaïl est une femme de lettres qui adore peindre. Les mots tout comme les couleurs lui permettent d’exprimer ses sentiments et ses émotions. Il s’agit de sa première exposition individuelle. Ses toiles sont d’une facture étonnante et révèlent une maturité artistique avancée et, surtout, une énergie positive débordante. Ismaïl vit en Arabie saoudite où elle est très active aussi bien dans le domaine artistique que journalistique. Une exposition intéressante qui vaut vraiment le détour.

Christiane Tager Deslandes
 

Agenda
Nathalie Grenier, Li Wei et Léopoldine Roux.
Dots and pixels
Jusqu’au 9 septembre, à la galerie Alice Mogabgab.
(Fermeture au mois d’août).

Nadim Asfar.
Where I end and you begin.
Jusqu’au 5 août, à la galerie Tanit.

Nabil Nahas.
Toiles récentes.
Jusqu’au 30 juillet, à la galerie Saleh Barakat.

Yoko Fukushima.
Endless tales.
Jusqu’au 29 juillet, à la galerie Alice Mogabgab, Black box.

Exposition collective.
The arab nude: the artist as awakener.
Jusqu’au 1er août, à la galerie Rose and Shaheen Saleeby. AUB.

Exposition collective.
Esma’. Listen.
Jusqu’au 21 août, au Beirut Art Center.

Yto Barrada.
Faux guide.
Jusqu’au 26 août, à la galerie Sfeir-Semler.

Fouad Debbas.
Dans les nuages.
Jusqu’au 1er août, au musée Sursock.

Ali Cherri.
Une taxonomie fallacieuse: la vie d’objets morts.
Jusqu’au 1er août, au musée Sursock.

Related

Expositions

admin@mews

Expositions

admin@mews

Nabil Anani Spirit of the Land

admin@mews

Laisser un commentaire