Magazine Le Mensuel

Nº 3066 du vendredi 12 août 2016

Expositions

Expositions

Nihad Abdel-Kader
Vérités vides

Jusqu’au 18 août, à la galerie Zamaan.

Nihad Abdel-Kader est de ces artistes qui peignent leurs émotions avec une kyrielle de couleurs. Ses toiles se déclinent en des palettes très étudiées. Son coup de pinceau donne aux œuvres une excellente facture.
Nihad Abdel-Kader est né en Syrie en 1978. Il a suivi des études d’art graphique dans son pays. Il est enseignant et membre de plusieurs associations artistiques et culturelles. Il a, à son actif, plusieurs expositions personnelles et collectives en Syrie et à l’étranger. A voir.

 

Yto Barrada
Faux guide

Jusqu’au 26 août, à la galerie Sfeir-Semler.

Cette exposition se veut d’être une interrogation sur la fiabilité de l’histoire et des objets historiques, ainsi que sur les expéditions portant sur les fossiles de l’ancien Maroc, alors qu’il existe une falsification des objets trouvés.
Yto Barrada est une artiste marocaine, née à Paris, qui a étudié l’histoire et les sciences politiques à la Sorbonne, et la photographie à New York. Elle a exposé, au Tate Modern de Londres, au MoMA à New York, au Guggenheim de Berlin et au centre Pompidou à Paris. Barrada est la fondatrice de la Cinémathèque de Tanger. Elle a reçu de nombreux prix et a été notamment nominée, en 2016, pour le prix Marcel Duchamp. Une exposition intéressante.

Christiane Tager Deslandes
 

 

 


Agenda
Martha Hraoui
Jusqu’au 15 août, à la galerie Kaf.

Chahig Arzoumanian, Elsie Haddad, Lara Tabet et Myriam Boulos.
Lieu commun.
Jusqu’au 18 août, à la galerie Janine Rubeiz.

Nathalie Grenier, Li Wei et Léopoldine Roux.
Dots and pixels.
Jusqu’au 9 septembre, à la galerie Alice Mogabgab.
(Fermeture au mois d’août).

Exposition collective.
Esma’. Listen.
Jusqu’au 21 août, au Beirut Art Center.

Exposition collective.
Parlons météo, art et écologie en temps de crise.
Jusqu’au 24 octobre, au musée Sursock.

Related

Expositions

admin@mews

Photomed convie les photographes. «Mettre en valeur la scène photographique libanaise»

admin@mews

Art is dead, Viva Dada! En 2016, soyons tous dada

admin@mews

Laisser un commentaire