Magazine Le Mensuel

Nº 3065 du vendredi 5 août 2016

En vrac

En vrac

Raï renonce aux quatre pôles maronites

Ce qui fâche le patriarche maronite, Béchara Boutros Raï, c’est lorsqu’on lui fait assumer la responsabilité de la paralysie présidentielle en adoptant le principe de l’élection d’un candidat fort parmi les quatre pôles maronites. Une personnalité proche de Bkerké affirme que Mgr Raï n’est plus attaché à cette option. L’essentiel, à ses yeux, étant de mettre fin à la vacance du pouvoir.



L’ambassadrice écoute et se tait
Plusieurs personnalités politiques, qui ont rencontré la nouvelle ambassadrice américaine au Liban, Elizabeth Richard, la qualifient de bonne auditrice. Elle est à l’écoute de son interlocuteur et se contente de poser des questions. Elle se démarque de ses prédécesseurs, disent-ils, par son silence et donne l’impression d’être méfiante, du moins à ce stade.

 


Nouveau présidentiable?
Aucun des deux candidats en lice pour la présidentielle n’était présent (ni Michel Aoun, ni Sleiman Frangié), lorsque le conseiller de Saad Hariri, le Dr Ghattas Khoury, parlait à Moukhtara, de la disposition du Moustaqbal à franchir un pas supplémentaire vers un nouveau présidentiable. Le parti de Hariri s’engagera-t-il dans cette voie? ou attendra-t-il les résultats d’Alep?

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire