Magazine Le Mensuel

Nº 3067 du vendredi 19 août 2016

Twittoscope

Twittoscope

Je suis choquée par ce que j’ai découvert récemment: sur la carte d’identité des divorcés, il est écrit célibataire quand il s’agit d’un homme et divorcée quand il s’agit d’une femme. Sale pays!
Marina Chamma, blogueuse – @eyeontheeast – 1518 abonnés.

 


Bonus pour les soldats saoudiens participant à la guerre au Yémen, un signe que l’armée saoudienne a le moral dans les babouches.
Bahar Kimyongür, journaliste et chercheur – @kimyongur – 12100 abonnés.

 

 


Salmane Ben Abdel-Aziz profite et jouit de ses vacances au Maroc pendant que ses avions tuent les enfants dans l’hôpital Médecins sans frontières au Yémen.
Wiam Wahhab, chef du parti al-Tawhid – @wiamwahhab – 444000 abonnés.

 

 


Aux prochains attentats, ils vont nous expliquer que c’est à cause des arrêtés anti-burkini islamophobes que le terrorisme s’est radicalisé.
Damien Rieu, chargé de communication – @DamienRieu – 11200 abonnés.

 

 


En Corse, le maire de Sisco prend un arrêté interdisant le burkini. Encore une commune qui interdit cette insulte à la femme. La République et la laïcité vaincront.
Edmond Rabbath, blogueur – @EdmondRabbath – 400 abonnés.

 


La coopération militaire entre les USA et la Russie est compromise par la bataille d’Alep.
Fabrice Balanche, professeur associé – @FabriceBalanche – 1848 abonnés.

 

 


Il n’y avait qu’une église à Idlib, en Syrie. Elle a été détruite par l’aviation russe.
Nicolas Henin, journaliste – @N_Henin – 18600 abonnés.

 

 


Que quelqu’un raconte à Hassan Nasrallah que l’Iran a fait un deal avec les Etats-Unis depuis longtemps. Donc, le refrain l’Amérique est le grand Satan n’est plus de mise actuellement.
Sara Assaf, blogueuse – @SaraAssaf – 24100 abonnés.

Il n’a rien compris à l’esprit sportif le judoka égyptien qui a refusé de serrer la main à son adversaire israélien.
Maya Khadra, journaliste – @MayaKhadra – 740 abonnés.

 

Le burkini c’est du sous-développement mental. Rien n’est plus beau qu’un corps nu et tout le monde le sait et le vit comme ça.
Alain Chemali, journaliste – @Alain_Chemali – 518 abonnés.

 

 


Le vrai drame du dialogue national est que la patrie cède à une fratrie dysfonctionnelle d’oligarques aux cœurs de pierre.
Jawad Boulos, politicien – @JawadBoulos – 3618 abonnés.

 

Outil révolutionnaire
En Inde, la caste des Intouchables, aujourd’hui communément appelés dalits, entend bien utiliser tous les moyens à sa disposition pour ne plus se faire marcher sur les pieds. Les dalits montrent leurs muscles sur Twitter, qui leur sert de chien de garde pour dénoncer la violence et le sectarisme dont ils sont l’objet de la part des hautes castes. La réaction a, par exemple, été très forte lorsqu’un viaduc en chantier s’est écroulé à Calcutta. Sur Twitter, un riche homme d’affaires, Motilal Oswal, a mis en cause la compétence des ingénieurs, du fait des quotas dont bénéficient les dalits dans les écoles d’enseignement supérieur. Selon lui, les diplômes ne sont plus accordés en fonction des compétences, mais en fonction de la caste des étudiants.

Mieux vaut jouer que tweeter
Les ados qui jouent en ligne sont meilleurs à l’école, contrairement à ceux qui traînent sur les réseaux sociaux. C’est l’une des observations de l’économiste Alberto Posso qui a étudié les résultats d’une étude appliquée sur 12000 élèves australiens âgés de 15 ans, qui mesure dans le monde les performances des jeunes en culture scientifique, culture mathématique et compréhension de l’écrit. Bilan: parmi les adolescents australiens testés en 2012, ceux qui utilisent les réseaux sociaux quotidiennement ont une note en maths inférieure de 4% à la moyenne nationale. Et plus les ados glandent sur Internet, plus l’écart se creuse: ceux qui consultent leurs réseaux sociaux une ou deux fois par mois sont moins à la traîne que ceux qui les fréquentent quotidiennement. Les résultats en lecture et en sciences sont comparables. En revanche, les étudiants qui jouent à des jeux en ligne ont de meilleurs scores.

Les GIF des épreuves JO interdits
«L’utilisation de contenu olympique transformé en formats graphiques animés, tels que GIF animés (c.-à-d. GIFV), GFY, WebM ou formats vidéo courts comme Vine et autres, est expressément interdite», est-il écrit dans un document officiel du Comité international des Jeux olympiques sur les droits des médias durant la compétition. Si un média ou un particulier contrevenait à cette règle, son compte Twitter pourrait être suspendu, voire assigné par le CIO.

@DanieleGerges

Related

Michel Aoun à Rome. Les chrétiens d’Orient au menu

admin@mews

Twittoscope

admin@mews

Twittoscope

admin@mews

Laisser un commentaire