Magazine Le Mensuel

Nº 3069 du vendredi 2 septembre 2016

EN RAFALE

Histoires d’avions

Des passagers qui revenaient à Beyrouth à bord de la compagnie locale ont appris que les moteurs de l’avion s’étaient éteints pour quelques secondes en plein vol, mais que la cabine de pilotage a réussi à les remettre en marche. Un appareil de la compagnie jordanienne avait pris du retard au moment du décollage de l’AIB en raison de la présence d’oiseaux dans l’un des moteurs.

Related

Daechisation galopante

admin@mews

En rafale

admin@mews

Eléments armés sous les verrous

admin@mews

Laisser un commentaire