Magazine Le Mensuel

Nº 3080 du vendredi 4 août 2017

Combien ça coûte

Les panneaux photovoltaïques

Economiser une partie des frais d’un ménage en veillant à la protection de l’environnement, tel est l’aboutissement de l’installation des panneaux solaires photovoltaïques.
Le Liban produit, à ce stade, 40 mégawatts (MW) d’énergie photovoltaïque. Il est prévu que d’ici la fin de l’année, la production atteigne les 60 MW, pour une consommation de 2 000 MW par an. Ces chiffres fournis par Pierre Khoury, Directeur de la LCEC (Lebanese Center for Energy Conservation), témoignent de la réussite de cette initiative.
 
Win-win situation
Avec plus de 300 jours d’ensoleillement par an, le Liban dispose d’un atout majeur qui en fait l’endroit idéal pour installer des panneaux photovoltaïques. Plus au Sud, les pays du Golfe souffrent d’une surchauffe, freinant l’efficacité et le rendement des panneaux solaires (en raison de la perte de chaleur). À la localisation géographique du Liban, s’ajoute le problème de la pénurie chronique d’électricité. Plus encore, en dépit du manque de larges espaces et du coût élevé des terrains, il demeure que les innombrables toits du pays restent mal exploités. «Produire là où l’on consomme, telle est la nouvelle tendance en Europe lancée par l’Allemagne. C’est le principe d’autoconsommation», affirme Antoine Kaldany, fondateur de Yelloblue. En outre, il y a deux ans, le prix du pétrole variait autour de 120 $ le barril. Les énormes factures énergétiques pour les industriels, les commerciaux et les institutions ont commencé à peser lourd sur leur budget. D’où l’intérêt porté aux panneaux photovoltaïques. Quels en sont les avantages?
● Un système de prêt intéressant – un système solaire au Liban peut générer de l’électricité à un coût très intéressant. En effet, la subvention, par la Banque du Liban (BDL) des prêts accordés à travers les banques commerciales constitue un facteur structurel déterminant. La faiblesse des taux (1% sur 10 ou 14 ans) et le fait que seuls les intérêts sont remboursés, durant les deux premières années, ont fortement contribué à l’essor du photovoltaïque.
● Coût relativement faible du Watt-peak ou Watt-crête (puissance électrique maximale pouvant être fournie dans des conditions standards) installé – selon la structure métallique ou de la structure de montage appliquée le prix du Watt-crête équivaut à 1,5 ou 2$.
● Le rapport kWc (kilowatt-crête)/kWh (kilowatt-heure) – 1 kWc installé produit un peu plus de 1500 kWh par an au Liban.
● Des économies annuelles en matière d’électricité – un panneau solaire permet des économies de 100 $ par an sur la facture d’électricité.
● La baisse des prix des accumulateurs – le recours à cette nouvelle technologie devient de plus en plus accessible surtout avec l’apparition des batteries lithium-ion sur le marché. Un volume minime, une longue durée de vie (qui est passée de 3 ans à 15 ans), une décharge pouvant aller jusqu’à 0% (contre 50% il y a quelques années) et des prix qui ont considérablement chuté. Il y a deux ans, le prix du kWh des batteries équivalait à 1 200$. Aujourd’hui, ce montant tourne autour de 550-600$, d’où une baisse de 50%. Les études montrent que d’ici 2019, le prix du kWh sera fixé à 250 ou 300$.

Natasha Metni

Related

Une journée au ski

admin@mews

Combien ça coûte: un enterrement chrétien ou musulman

admin@mews

200 $ la connexion Internet

admin@mews

Laisser un commentaire