Magazine Le Mensuel

Nº 3094 du vendredi 5 octobre 2018

general La voiture

Cannes. Maserati vole la vedette aux yachts

Partenaire officiel du Yachting Festival de Cannes qui s’est déroulé du 11 au 16 septembre dernier, Maserati a dévoilé sa gamme 2019 au sein du plus grand salon nautique à flot d’Europe. Un cadre idéal qui a permis aux passionnés de la marque au trident de découvrir le lien étroit entre Maserati et le monde de la navigation. Au sommaire, luxe et sportivité.
 

Imaginez plus de 600 bateaux, yachts et grands yachts de plus de 50 mètres, voiliers, monocoques, multicoques, engins à moteur et pneumatiques, rigoureusement alignés sur les trois kilomètres de pontons, face au boulevard de la Croisette. Ajoutez à cela un gigantesque espace dédié au mobilier haut de gamme pour décorer son navire et aux accessoires high-tech pour le rendre encore plus performant et vous aurez une idée de l’éclectisme du Yachting Festival de Cannes. Un écrin hors norme pour des joyaux de mer à sensation.
 

C’est là, à l’entrée du Vieux Port, dans un somptueux lounge où le champagne coulait à flots, en face des yachts les plus luxueux, que  le constructeur de Modène a choisi de lâcher ses chevaux sous le regard de quelque 50 000 visiteurs venus des quatre coins du monde et qui ne savaient plus où donner de la tête. Sous un soleil radieux, les trois nouveaux crus faisaient la roue: le Levante pour son généreux gabarit et son prestigieux blason, la Ghibli pour son éternelle allure élégante et sportive et la QuattroPorte pour son authentique design italien. Equipés de puissants moteurs V6 et V8, dotés d’un mélange de performance et de confort, les modèles présentés s’offraient à l’essai…

A l’essai
Tous ces petits joyaux ont tenu leurs promesses en vrombissant à toute allure (car une vraie Maserati, c’est aussi un bruit) et en avalant les kilomètres des routes de la French Riviera jusqu’à Théoule-sur-Mer. La ville des paillettes et du glamour n’étant pas vraiment taillée à la mesure de ces bolides et de leurs motorisations, pas plus que ne le sont les restrictives limitations de vitesse, nous profitons de l’habitacle soigné, de la douceur du cuir à grain fin à coutures, des fonctionnalités proposées par l’écran tactile de 8 pouces, de la sellerie en soie signée Ermenegildo Zegna, du système Audio Bowers&Wilkins… Sans oublier ce son particulier aux Maserati assemblées à l’usine de Maranello.

Connaissez-vous Giovanni Soldini?
C’est le skipper italien, titulaire de plusieurs records de traversées au niveau mondial, qui, aux commandes du trimaran Maserati Multi 70, a battu, en février dernier, avec son équipe, le record de la Route du Thé en parcourant les 12 948 miles nautiques qui séparent Hong-Kong de Londres en seulement 36 jours, 2 heures, 37 minutes et 12 secondes. 

Drive & Sail
C’est ce même Giovanni Soldini qui espérait nous dévoiler, à bord de son trimaran victorieux, les manœuvres de navigation et les secrets du «Fly», cette technique qui permet au trimaran de «voler» sur les vagues. Malheureusement, la brise n’était pas au rendez-vous ce jour-là et l’embarcation s’est contentée de glisser gracieusement sur l’eau.
Une occasion pour notre globe-trotter des mers de nous parler de la passion qu’il cultive depuis son plus jeune âge pour la voile, de la vitesse et de l’adrénaline qu’elle procure, des émotions inattendues, de son quotidien en mer… Et avec humilité, du sauvetage, en 1999, d’Isabelle Autissier quand le bateau de la navigatrice dérivait en plein milieu du Pacifique Sud lors d’un tour du monde en solitaire. «Je ne suis pas un héros, La navigation est un plaisir, sauver une vie, c’est du sérieux…».

Léa Bachour, Cannes

Related

Fabius à Beyrouth. La France inquiète pour le Liban

admin@mews

Serge Toursarkissian, député du Courant du futur. «Sehnaoui espionne les députés d’Achrafié»

admin@mews

Fêtes de fin d’année. Nouvel espoir pour la nightlife libanaise?

admin@mews

Laisser un commentaire