Magazine Le Mensuel

Nº 3101 du vendredi 3 mai 2019

Dossier

AXA MIDDLE EAST. Un partenariat assureur-assuré

Payer to Partner est la nouvelle stratégie de la compagnie d’assurance Axa Middle East, dans laquelle elle entend passer d’un rôle de payeur de sinistres à celui de partenaire pour une meilleure qualité de vie. Joe Nasnas, Chief operating officer, répond aux questions de Magazine. 
 

Que représente la branche santé et soins médicaux au sein de votre groupe?
Cette branche représente 42% du chiffre d’affaires. Nous sommes en ligne avec le marché qui est réparti de la manière suivante: 30% santé, 37% property and casualty et 33% en assurance-vie. AXA Middle East est classé numéro 2 sur le plan de la santé de l’individu et de la famille avec une part de marché estimée à 12%.  

Avez-vous des partenariats ou des affiliations avec certains établissements hospitaliers au Liban?
Non, nous n’en avons pas mais nous avons des relations avec tous les hôpitaux et les établissements prestataires de services comme les laboratoires et les pharmacies. Nous traitons avec tous, sans aucune préférence, pour l’un ou pour l’autre.

Quels sont les avantages inclus dans vos polices médicales?
Nos avantages sont nombreux et multiples. Notre plan médical n’a aucune limite financière. Nous assurons les nouveau-nés et nous donnons la couverture de garantie de renouvellement à la naissance, tout en couvrant toutes les maladies congénitales sans aucune limite. De même, la police d’assurance englobe les frais de couveuse de manière illimitée. La compagnie AXA prend en charge également les transplantations d’organes ainsi que les maladies mentales. Nous sommes acceptés dans tous les hôpitaux du Liban sans exception, dans plusieurs établissements hospitaliers dans la région du Golfe ainsi qu’en France. Il y a quelques mois, nous avons lancé des produits avec des franchises et des réseaux limités qui permettent de réduire la prime considérablement. Nous mettons également en place un service permettant de faire des examens comme les analyses de sang ou d’urine au domicile ou sur le lieu de travail pour éviter à la personne de se déplacer. Par ailleurs, AXA a lancé un service de prévention visant à pousser le client à se prendre en charge et à faire des examens de routine. De cette manière, nous pouvons détecter les maladies à un stade précoce. Nous offrons aussi des séances de coaching dans le but de faire du sport et de maigrir. Nous estimons qu’aujourd’hui notre métier ne se réduit plus à l’état de simple payeur de sinistres mais à celui de partenaire avec le client. C’est notre stratégie Payer to Partner. Dans cet esprit, nous donnons une formation de Defensive driving dans laquelle on apprend aux jeunes à conduire pendant des intempéries, à ne pas se servir de leurs téléphones portables au volant, etc. Le but des assureurs n’est pas uniquement de payer mais d’aider le client à avoir une vie meilleure et à se prendre en charge lui-même en effectuant des tests de manières routinières tels que la colonoscopie pour les assurés de plus de 50 ans, les mammographies pour les femmes. AXA a aussi introduit un programme de prévention comme celui relatif à la grippe, où les clients se font vacciner gratuitement à leurs bureaux ou domiciles.

Joëlle Seif

Related

Pour un meilleur bronzage. Un amour de soleil!

admin@mews

LAU Medical Center-Rizk Hospital. Rien que des Centres d’excellence

admin@mews

Paul Guiragossian. La peinture pour langage

admin@mews

Laisser un commentaire