Magazine Le Mensuel

Nº 3103 du vendredi 5 juillet 2019

Carnet Mondain

Le Centre Moïse Khairallah rend hommage à Georges Nasr et Emile Nasrallah

Pour la quatrième année consécutive, le Centre Moïse Khairallah pour les études sur la diaspora libanaise, à l’université de Caroline du Nord (Etats-Unis), a primé des œuvres littéraires et artistiques portant sur l’émigration libanaise dans le monde. Le réalisateur aujourd’hui disparu, Georges Nasr, a obtenu le prix de cette année pour son film Ila Ayn (Où?), et un hommage a été rendu à l’écrivaine disparue Emilie Nasrallah pour son ouvrage Al-Makan (L’endroit), en lui décernant le prix d’honneur.
La cérémonie de remise des prix a été organisée le 17 juin au Musée Sursok à Beyrouth en présence du consul honoraire du Liban en Caroline du Nord, Moïse Khairallah, et des membres des fondations Nasr et Nasrallah. Le film Ila Ayn est considéré comme une œuvre majeure de Georges Nasr. C’est le premier film libanais à avoir été retenu au festival de Cannes. Il raconte les difficultés auxquels sont confrontés les émigrés libanais dans le monde et les défis auxquels leurs familles restées au Liban doivent faire face. L’endroit est une autobiographie dans laquelle Emile Nasrallah raconte sa vie outre-mer et la vie dans un village du Mont-Liban. Ces trois dernières années, le Centre Moïse Khairallah a primé les auteurs Charif Majdalani, David Joseph et Joseph Jeha.

Related

Christina Lassen à la presse: «Vous êtes les garants de la démocratie»

admin@mews

Réception. 
La fête nationale de la Chine

admin@mews

La nuit des Grands bleus. Dîner annuel du Comité des Parents de Notre-Dame de Jamhour

admin@mews

Laisser un commentaire