Magazine Le Mensuel

Nº 2856 du vendredi 3 août 2012

  • Accueil
  • Santé
  • Journée mondiale de l’Hépatite. «Plus proche qu’on ne croit»
Santé

Journée mondiale de l’Hépatite. «Plus proche qu’on ne croit»

L’hépatite est une cause majeure du cancer du foie et de la cirrhose. Dans la majorité des cas, les personnes infectées ne s’en aperçoivent pas et ne sont pas diagnostiquées, ni traitées. Plus proche qu’on ne croit, est le thème de la Journée mondiale qui avait lieu le 28 juillet dernier contre l’hépatite. Le point sur les types les plus courants des virus de l’hépatite.

 

Les virus de l’hépatite
Il y a cinq virus de l’hépatite, définis par les types A, B, C, D et E.  Les types B et C sont très préoccupants parce qu’une importante frange des sujets infectés par ces virus peuvent ne ressentir aucun symptôme au premier stade de la maladie et ne se rendre compte de l’infection qui les touche qu’en atteignant le stade de la maladie chronique, parfois plusieurs décennies plus tard. De plus, ces deux virus, à l’origine de près de 80% des cas de cancer du foie, sont la principale cause de cancer hépatique et de cirrhose. Parmi les symptômes de l’hépatite, on note généralement un jaunissement de la peau, une grande fatigue, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales.

 

La transmission de l’hépatite
On peut contracter la maladie par l’eau ou les aliments contaminés, suivant le type d’hépatite. Les types B, C et D se transmettent par l’intermédiaire du sang d’une personne infectée par exemple par des injections à risque ou des transfusions de sang non dépistées ou par de rapports sexuels non protégés dans le cas de l’hépatite B ou C. Le type D n’infecte que les personnes déjà atteintes par le type B. Les types A et E se transmettent en général par l’intermédiaire d’eau ou d’aliments contaminés et sont étroitement liés à un assainissement insuffisant et à une mauvaise hygiène personnelle comme le fait de ne pas se laver les mains, par exemple. Il existe des vaccins efficaces pour tous les types de virus, sauf le C.

 

L’hépatite B
L’hépatite B est une infection virale qui s’attaque au foie. Elle peut être à l’origine d’une maladie aiguë ou chronique et expose les sujets atteints à un risque grave de décès par cirrhose ou cancer du foie. Le virus se transmet par contact avec le sang ou d’autres fluides corporels provenant d’une personne infectée. Les personnes ayant un comportement sexuel à haut risque, celles qui ont besoin de transfusions ou de produits sanguins ou les consommateurs de drogues injectables sont parmi les groupes les plus en danger. Il est possible de prévenir l’hépatite B avec le vaccin sûr et efficace dont on dispose actuellement. Le vaccin est efficace à 95 % dans la prévention de l’infection et de ses conséquences chroniques.

 

L’hépatite A
Le virus de l’hépatite A est une des causes les plus fréquentes d’infection d’origine alimentaire. L’hépatite A peut être bénigne ou grave. Le virus de l’hépatite A se transmet par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés ou par contact direct avec une personne infectée. L’hépatite A est généralement associée au manque d’eau potable et de moyens d’assainissement. Contrairement à l’hépatite B et à l’hépatite C, elle n’entraîne pas de maladie hépatique chronique et est rarement mortelle. Dans les pays développés ou règnent de bonnes conditions sanitaires et une bonne hygiène, les taux d’infection sont faibles.

 

L’hépatite C
C’est une maladie contagieuse du foie provoquée par le virus de cette maladie. La gravité de l’hépatite C peut aller d’une maladie bénigne ne durant que quelques semaines à une maladie grave pouvant évoluer vers la cirrhose ou le cancer du foie. Le virus se transmet par contact avec le sang d’une personne infectée. Mais l’hépatite C peut être guérie avec des antiviraux. Il n’existe cependant aucun vaccin contre l’hépatite C. La maladie se transmet surtout par des rapports sexuels avec une personne infectée ou par l’usage d’objets personnels contaminés par du sang infectieux. NADA JUREIDINI

 

Quelques données
On estime que 500 millions de personnes souffrent de maladies chroniques liées à l’hépatite. L’hépatite virale est une inflammation du foie qui tue environ un million de personnes par an. Une personne sur 12 en est infectée dans le monde. Deux milliards de personnes dans le monde sont infectées par l’hépatite B et environ 600 000 en meurent chaque année. Le virus de l’hépatite B est 50 à 100 fois plus infectieux que le VIH.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related

Clinique de sevrage tabagique au CUSFC. Un soutien actif aux fumeurs

admin@mews

Journée de la santé mentale. La dépression: une crise mondiale

admin@mews

Infos santé

admin@mews

Laisser un commentaire