Magazine Le Mensuel

Nº 2861 du vendredi 7 septembre 2012

Santé

Infos santé

La paternité tardive
Comporte des risques

Une paternité tardive augmente le risque de voir se développer des troubles autistiques ou une schizophrénie chez l’enfant. Les mutations génétiques spontanées dont certaines passent pour être impliquées dans ces maladies augmentent rapidement avec l’âge du père à la conception. Ces mutations spontanées sont l’une des causes principales de l’évolution des espèces, mais elles peuvent également générer diverses maladies. Selon les chercheurs, un père âgé de 40 ans transmet deux fois plus de mutations à son enfant qu’un père âgé de 20 ans.

 

Le triclosan
Plus de mal que du bien

Le triclosan, un antibactérien présent dans de nombreux produits d’hygiène personnelle comme le savon liquide, le dentifrice ou le déodorant, pourrait faire plus de mal que du bien. Non seulement il est déjà soupçonné d’agir comme un perturbateur endocrinien, mais il altérerait aussi la fonction musculaire, notamment celle du muscle cardiaque. C’est en tout cas ce que des chercheurs américains viennent de montrer chez des souris et des petits poissons. Le triclosan a eu un effet dépresseur spectaculaire sur la fonction cardiaque des souris tandis que la capacité à nager des poissons étudiés a diminué de façon sensible après sept jours d’exposition à l’antibactérien.

 

 

 

 

 

Diabète féminin
Le stress en cause

19% des cas de diabète chez les femmes sont associés au stress au travail. L’absence de contrôle des tâches et de l’autonomie au travail sont associées à un risque accru de diabète chez les femmes, mais pas chez les hommes. Aucune relation n’est constatée entre le facteur psychosocial au travail et le risque de diabète chez les hommes, qui semblent donc réagir différemment au stress. Des réponses physiologiques et comportementales différentes au stress aux types d’emplois occupés sont évoquées dans une étude récente. Des explications hormonales sont également avancées, l’adrénaline et le cortisol pouvant avoir une incidence sur le métabolisme des sucres et des graisses, et donc sur le risque d’obésité et de diabète de type 2.

 

 

Les noix
Bons pour la fertilité

Les hommes qui envisagent de devenir papas devront manger des noix. Une grosse poignée de noix quotidienne permettrait d’améliorer la qualité du sperme chez l’homme. Au cours d’une étude, la moitié des sujets devaient consommer quotidiennement une poignée d’environ 70 grammes de noix, en complément de leur régime alimentaire habituel. A l’issue des douze semaines de l’étude, la qualité du sperme des mangeurs de noix s’était améliorée, alors que celle du groupe de contrôle n’avait pas évolué. Selon les scientifiques, de plus en plus d’éléments prouvent que l’alimentation d’un homme affecte le nombre et la qualité du sperme produit par ses testicules.

 

 

Le chocolat
Contre l’hypertension

Le chocolat ferait baisser la pression artérielle. La poudre de cacao préserve la mémoire, mais le chocolat jouerait également un rôle dans la prévention du risque cardiovasculaire. Ce bienfait tiendrait encore une fois des flavonoïdes présents dans la poudre de cacao et le chocolat noir. Ces molécules antioxydants favoriseraient la synthèse d’acide nitrique dans le corps. Celui-ci dilaterait alors les vaisseaux sanguins, faisant baisser du coup la pression artérielle.

 

 

 

Ne pas bouger
Affecte la performance

Ne pas bouger suffisamment et avoir une mauvaise alimentation ne nuisent pas seulement à notre santé. Cela affecterait également notre productivité au travail. Le manque d’exercices nous rend moins performants. Lorsque nous mangeons mal, nous augmentons notre risque de 66% d’être moins productifs au boulot. Le manque d’exercice augmenterait le risque de 50%. Les personnes âgées entre 30 et 39 ans seraient les plus concernées par cette potentielle baisse de la productivité. NADA JUREIDINI

Related

La migraine. Bientôt un nouveau traitement

admin@mews

Boire du lait réduit les risques de caries?

admin@mews

L’entraînement du cerveau. Contre la démence?

admin@mews

Laisser un commentaire