Magazine Le Mensuel

Nº 2861 du vendredi 7 septembre 2012

3 questions à...

Trois questions à Marwan Tabet, prêtre, coordinateur de la visite du pape

Où en sont les derniers préparatifs pour la visite de Benoît XVI au Liban?
Tout est prêt. Il reste juste quelques détails à finaliser en étroite collaboration entre l’équipe du palais présidentiel, les différents ministères concernés, la nonciature apostolique et le comité de l’Eglise. Nous sommes tous prêts à accueillir le Souverain Pontife.

Quelle importance revêt la visite du pape à l’heure actuelle?
Le pape vient dans des circonstances délicates. Toute la région passe par un grand chambardement. Il vient dire quelque chose aux gens. Au cours de sa visite en Turquie, il a parlé de la Foi des peuples, et a précisé l’importance de la Charité pour les chrétiens. Au Liban, il vient bâtir sur tout ce qu’avait dit le Pape Jean-Paul II: Le Liban est plus qu’un pays, c’est un message.

Quel profit le Liban peut tirer des résultats de cette visite?
Toutes les visites papales à travers l’Histoire, surtout durant les 20e et 21e siècles ont eu des résultats sur le terrain. Le message du pape est clair: «Je vous donne ma paix», et il faut que tous les Libanais, chrétiens et musulmans réfléchissent ensemble sur trois axes: l’axe de la paix, ce que nous vivons sur le plan politique n’est-il pas dû à la haine et quel en est le prix? L’axe d’un message pour les chrétiens: vous faites partie de cet Orient, vous avez un rôle à tenir et vous devez continuer votre contribution. Le troisième axe est un message aux musulmans: Vous êtes dans un Orient où les chrétiens sont actifs. Pouvez-vous imaginer la région sans la présence chrétienne? Arlette Kassas

Related

3 questions à Alaeddine Terro

admin@mews

Trois questions à Nabil de Freige, député de Beyrouth

admin@mews

Trois questions à Ziad Assouad, député membre du CPL

admin@mews

Laisser un commentaire