Magazine Le Mensuel

Nº 2874 du vendredi 7 décembre 2012

ACCUEIL

Trois questions à Abdel-Latif el-Zein

Le dernier rapport sur la 1701 du secrétaire général de l’Onu Ban Ki-Moon se félicite du calme général qui prévaut au Sud. Quel est votre commentaire?
Nous prenons toujours les rapports du secrétaire général en considération. Nous sommes d’accord que la situation est calme en ce moment au Sud et dans la zone d’opérations de la Finul. En ce sens, le rapport constate un fait.

Mais le rapport souligne aussi la préoccupation de l’Onu en ce qui concerne les graves conséquences du conflit syrien sur la sécurité et la stabilité du Liban et prend note des rapports faisant état du décès des membres du Hezbollah combattant en Syrie…
Est-ce que ces constatations sont prouvées? Nous avons vu récemment un combat en Syrie. Malheureusement, certaines parties interviennent en Syrie, alors que la politique du gouvernement libanais est bien connue, et appelle à la dissociation vis-à-vis de ce conflit.

Le rapport met à nouveau l’accent sur les armes du Hezbollah et juge qu’elles représentent une menace pour la souveraineté et la stabilité du Liban…
Nous ne sommes pas d’accord sur ce point. Pour nous, les armes du Hezbollah sont essentielles, et plus qu’essentielles, dans notre stratégie de défense qu’on le veuille ou non et je ne considère pas qu’elles menacent la stabilité du pays.

Arlette Kassas

Related

Inan Ozyildiz, ambassadeur de Turquie au Liban

admin@mews

3 questions à Atef Majdalani

admin@mews

3 questions à Mazen Abboud

admin@mews

Laisser un commentaire