Magazine Le Mensuel

Nº 2889 du vendredi 22 mars 2013

3 questions à...

3 questions à Boutros Assaker. Ambassadeur du Liban à Paris

L’Europe, en particulier la France, appelle à la nécessité pour le Liban d’organiser des élections? Sur quelle base, selon vous?
Un consensus sur la loi est nécessaire. Le Liban, premier pays prônant la liberté et seul pays démocratique dans la région, doit s’entendre sur une formule juste et équitable pour tous et en tout cas des élections sont indispensables. C’est ce que pense et déclare aussi la France.

Quelles pourraient être les conséquences d’une annulation ou d’un report prolongé des élections?
A mon avis, elles seraient très mauvaises. Elles seront désastreuses également selon la France et sur le plan international, car le Liban aura failli à son statut démocratique au moment où dans tous les pays arabes, des batailles sont menées pour la liberté et la démocratie.

Que pensez-vous du pape François? L’avez-vous connu?
Je ne l’ai pas connu personnellement mais j’aime ce qu’il est, son parcours et ce qu’il représente. Son élection a été suivie avec beaucoup d’intérêt. Ainsi, les principales chaînes de télévision françaises ont interrompu leurs programmes pour projeter les images des derniers moments, apercevoir la fumée blanche et commenter l’événement. D’ailleurs, cela ne s’est pas encore arrêté et les débats autour de son parcours et de l’avenir du Vatican continuent à défrayer les chroniques.

Propos recueillis par Mouna Béchara

Related

Trois questions à Ahmad Fatfat, député du Courant du futur

admin@mews

3 Questions

admin@mews

Trois questions à Hassan Yaacoub

admin@mews

Laisser un commentaire