Magazine Le Mensuel

Nº 2903 du vendredi 28 juin 2013

Santé

Autobronzants: Gare au soleil

Même s’ils assurent un bronzage de façade, les autobronzants ne vous protègent pas des rayons ultraviolets. L’application se fait en surface et ne pénètre pas dans la peau, ce qui veut dire qu’il n’y a aucun risque à celle-ci. Toutefois, les autobronzants n’arrêtent pas les UV. La peau bronzée ne l’est qu’en apparence et n’est pas protégée. La DHA brunit la peau en surface sans faire appel à son système naturel de protection. En cas d’exposition au soleil, il est indispensable de vous protéger avant et après l’exposition avec un produit adapté à votre type de peau.

Ventre plat
Les astuces efficaces

Pour avoir une belle taille et éliminer les graisses abdominales, prenez vos repas dans le calme et accordez au moins 15 minutes à cette activité. Pour les stressées et anxieuses, le yoga et la relaxation peuvent apporter une aide précieuse pour libérer le ventre de ses tensions. L’exercice physique permet également de garder un ventre plat surtout lorsqu’il s’agit d’une activité comme la marche ou la natation. Les bons vieux abdos renforcent spécifiquement votre sangle abdominale. Consommez moins de boissons gazeuses et buvez de l’eau et des tisanes à volonté. Essayez surtout de réduire votre consommation d’alcool, de sucreries et de mauvaises graisses.

Affections respiratoires
Pensez aux cures thermales

Certaines eaux thermales sont dotées de propriétés bénéfiques pour les voies respiratoires. Les cures sont parfois envisagées en complément d’un traitement conventionnel. Les affections chroniques et récidivantes d’origine allergique, les rhinites, otites ou sinusites sont parmi les affections traitées. Les traitements réalisés en cure thermale reposent sur les nombreuses propriétés des eaux minéralisées issues des sources. Les soins essentiellement délivrés en cure thermale se présentent sous la forme de bains, de douches ou de massages. Les principes actifs naturels de l’eau thermale, mis en contact avec les muqueuses respiratoires, améliorent ou restaurent la qualité des tissus, protègent l’organisme contre les agressions et renforcent le traitement de fond.

Jambes lourdes
Signes d’insuffisance veineuse

Les douleurs et les lourdeurs dans les jambes sont les signes évocateurs d’insuffisance veineuse superficielle. Il s’agit d’une pathologie fréquente chez les personnes âgées et se traduit par l’incapacité des veines à faire remonter convenablement le sang des pieds vers le cœur. L’âge, le sexe féminin et l’hérédité sont les trois facteurs de la maladie. Lorsque les deux parents ont des varices, les enfants en souffrent à leur tour dans 90% des cas. Le risque est de 25% pour les garçons dont un seul parent est atteint et 62% pour les filles. Le mode de vie favorise ou aggrave l’insuffisance veineuse.

 

Torticolis
Comment le soigner?

Se réveiller avec une vive douleur au cou et avoir de la difficulté à tourner la tête sont les symptômes d’un torticolis. Cette simple contracture musculaire se situe au niveau des muscles du cou. Une tension dans les muscles, un faux mouvement ou un choc lors d’un accident de voiture peuvent en être la cause. Pour le soigner, il faut d’abord se reposer et ne pas essayer de faire les mouvements qui vous font souffrir. Limitez les rotations du cou et prenez un antidouleur pour vous soulager. Il est conseillé d’éviter d’appliquer du froid qui contracte les muscles. Vous pouvez par contre appliquer une bouillotte chaude sur la zone douloureuse du cou ou prendre un bain chaud. Le massage du cou ou une crème anti-inflammatoire peuvent aider à vous débarrasser plus vite de ce torticolis.

Piqûres d’insectes
Attention aux dangers

Le fait de rester dehors en été nous expose à être piqués par des insectes. Ces piqûres peuvent être dangereuses. Un bon produit répulsif sur les parties dénudées de son corps, sous forme de crème ou de spray, constitue une solution aux piqûres. Pour les éloigner de votre intérieur, évitez de laisser la lumière allumée la nuit lorsque la fenêtre est ouverte. L’utilisation de répulsifs dans la chambre ou d’un insecticide avant de se coucher est recommandée. En cas de piqûre d’insecte, mettez un désinfectant. Un grattage excessif peut entraîner une infection en présence de bactéries, de champignons ou de virus sur la peau.

Fièvre jaune
Une seule dose de vaccin

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le rappel de vaccination contre la fièvre jaune administrée dix ans après la primo vaccination, n’est pas nécessaire. Une étude a conclu qu’une seule dose de vaccin suffisait à conférer une immunité à vie contre la fièvre jaune. Si vous avez prévu de voyager dans les prochains mois, prenez soin de vérifier si la vaccination est obligatoire dans le pays où vous allez. L’effet du vaccin ne se produit qu’au bout de dix jours. La fièvre jaune est transmise par des moustiques infectés. Certains cas peuvent être mortels.

 

Les pieds
Des soins quotidiens

Les pieds nécessitent des soins quotidiens avec l’arrivée des beaux jours. Des pieds trop secs ouvrent la porte aux crevasses et aux callosités. Les crevasses apparaissent bien souvent au niveau du talon, lorsque la peau se dessèche à l’extrême. Elle perd alors de sa souplesse et des fissures se créent. Les callosités, quant à elles, sont dues au frottement et aux pressions répétées des chaussures. Si les crevasses  surgissent plus volontiers en été, les callosités s’invitent en hiver lorsque vos pieds sont enserrés. Pour lutter contre les pieds secs, il faut les hydrater. Il est primordial de se laver les pieds chaque jour à l’eau et au savon doux. Pensez à bien sécher les pieds après le lavage. L’humidité favorise la prolifération des germes et autres champignons. Pensez aussi à la pierre ponce pour éliminer les peaux mortes.

Piqûres de méduses
Des réactions urticantes

Ce sont les tentacules de la méduse qui provoquent des réactions urticantes. Si la sensation de brûlure est douloureuse, la plaie est souvent bénigne. Vous sentez généralement une douleur intense, semblable à celle provoquée par une décharge électrique, puis cette douleur s’étend. Pas de panique. Rincez avec de l’eau de mer et retirez les filaments collés à la peau à l’aide d’une pince à épiler. Appliquez par la suite un antiseptique sur la zone touchée. Tamponnez délicatement sans frotter. Vous pouvez verser du sable sur la plaie et laisser sécher. Le sable élimine les cellules urticantes collées à la peau.

Nada Jureidini
 

 

Related

La sieste au bureau. Des salariés plus efficaces

admin@mews

Contre la sclérose en plaques. Une maladie complexe et méconnue

admin@mews

L’érythème du nourrisson. Toxique mais bénin

admin@mews

Laisser un commentaire