Magazine Le Mensuel

Nº 2912 du vendredi 30 août 2013

Santé

Boire du lait réduit les risques de caries?

Boire du lait après avoir consommé un bol de céréales réduirait le risque de caries. Les céréales riches en sucre permettent aux bactéries présentes sur la plaque dentaire de produire des acides qui attaquent l’émail. Consommer régulièrement des produits sucrés augmente le risque de caries. Or, le lait réduit ce risque d’attaques acides. La plus forte baisse de l’acidité de l’émail serait enregistrée chez les buveurs de lait, alors que le jus de pommes ne modifie en rien le pH des dents, laissant les bactéries les attaquer.

Les salaires
Lien avec la vie sexuelle?

Il existe un lien entre le nombre de relations sexuelles recensées hebdomadairement et le salaire moyen de sujets. Une étude américaine a analysé les courbes de salaires et celles des fréquences des rapports sexuels. Ceux qui avaient quatre relations sexuelles et plus par semaine gagnent en moyenne 5% de plus que les autres. Et ceux qui n’avaient aucune vie sexuelle gagnaient 3% de moins que ceux qui ont des activités intimes. Selon les scientifiques, le succès dans le travail provoquerait l’attirance des partenaires et donc l’augmentation du nombre de relations sexuelles. Mais pour d’autres chercheurs, les personnes qui ont une vie sexuelle épanouie atteignent plus facilement le succès.

Des implants en soie
Contre l’épilepsie

Les premiers essais menés sur des rats en laboratoire concernant un nouveau système pour arrêter la progression de l’épilepsie donnent de l’espoir aux patients qui ne répondent pas au traitement médicamenteux, soit 30% des cas. Les scientifiques expliquent avoir mis au point des implants en soie conçus pour libérer l’adénosine, une molécule pour atténuer les crises. Placés dans le cerveau de rats épileptiques, ces implants ont entraîné une amélioration significative de la maladie sur le long terme. Ces implants se dissolvent complètement après avoir libéré l’adénosine. Pour un traitement de dix jours d’adénosine, l’action de la molécule dure environ trois mois.

La vaginose bactérienne
Le préservatif pour se protéger

La vaginose bactérienne est la plus fréquente des infections bénignes qui touchent les femmes. Les femmes utilisant des préservatifs ont un niveau de bactéries lactobacilles, qui protègent des vaginoses bactériennes, plus élevé. C’est un facteur de protection contre la vaginose bactérienne et le VIH, car la présence de lactobacilles rend le milieu vaginal légèrement acide. Les chercheurs ont remarqué des niveaux plus élevés de bactéries lactobacilles chez celles qui utilisent le préservatif que chez celles qui ont recours à un stérilet.

La chaleur
Favorise les maladies infectieuses

Le réchauffement climatique facilite la propagation des maladies infectieuses comme le paludisme. Le changement climatique a déjà augmenté l’apparition de maladies dans certains systèmes naturels et agricoles. Le paludisme se développe dans les zones chaudes et humides où le moustique anophèle peut vivre. Mais l’apparition des maladies infectieuses dépend également de différents facteurs, dont la richesse des pays et l’accès aux soins.

Les coups à la tête
Font baisser le Q.I.

Deux coups sérieux à la tête reçus pendant l’adolescence correspondent à une perte de Q.I. comparable au manque d’une année scolaire. Dans le cas des filles, un seul coup serait suffisant. Pour chaque blessure liée à une bagarre, les garçons perdent environ 1,62 point de Q.I. et les filles 3,02. Une disparité que les chercheurs attribuent à des différences physiologiques qui donnent aux hommes une meilleure capacité à résister à un traumatisme physique. Une blessure a donc des effets importants sur les fonctions cognitives.

 

NADA JUREIDINI
 

Related

L’initiative mondiale Ajyal Salima. Lutter contre l’obésité enfantine

admin@mews

Troubles anxieux, difficultés d’apprentissage, intimidation. Diagnostiquer pour traiter au plus vite

admin@mews

Une prothèse imprimée en 3D. Espoir pour les enfants sans mains

admin@mews

Laisser un commentaire