Magazine Le Mensuel

Nº 2901 du vendredi 14 juin 2013

  • Accueil
  • Santé
  • Le dysfonctionnement érectile chez les hommes. Un traitement prometteur
Santé

Le dysfonctionnement érectile chez les hommes. Un traitement prometteur

Le dysfonctionnement érectile (DE) touche 16% des hommes entre 20 et 75 ans. Il se traduit par l’incapacité persistante d’obtenir ou de maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir une activité sexuelle satisfaisante. Un traitement innovateur pourrait selon les spécialistes être la solution à ce problème incommodant dont souffrent la majorité des hommes.

Un nouveau traitement à effet rapide et utilisation facile permet aux hommes touchés par le dysfonctionnement érectile de se débarrasser de ce problème incommodant. Le Liban est le premier pays du Moyen-Orient à introduire ce traitement innovateur  qui s’attaque rapidement à ce problème, grâce à des tablettes à la menthe se dissolvant sur la langue, sans besoin d’eau. Les problèmes d’érection sont souvent dus à une combinaison de plusieurs facteurs. On estime à 70% les causes physiques du DE, les 30% restants étant dus à des facteurs psychologiques. Dans plusieurs cas, le DE est causé par une combinaison de facteurs organiques et psychiques. Selon les spécialistes, ces troubles érectiles surviennent souvent chez les hommes souffrant de maladies cardiaques ou vasculaires comme une angine ou un infarctus. Le DE est en effet un signal d’alarme pour les hommes, puisque 64% de ceux qui en souffrent rapportent au moins un ou plusieurs des problèmes suivants: maladies cardiovasculaires, diabète, dyslipidémie, hypertension et obésité abdominale. Mais les troubles érectiles ont également une cause psychique comme la peur de l’échec, l’anxiété, la dépression ou un grand stress. La consommation excessive d’alcool et de tabac sur une longue durée joue également un rôle dans l’apparition de ces troubles. «Le problème principal auquel nous devons faire face dans le traitement du dysfonctionnement érectile ou dans l’identification de ses causes potentielles sous-jacentes, est que les patients évitent généralement d’en parler», affirme le Dr Fady Saadeh, président de la Société libanaise d’urologie. Notre objectif est d’encourager une plus grande ouverture chez les patients afin de les aider à améliorer leur santé et leur qualité de vie en mettant en avant l’accès à des solutions plus simples et plus rapides», dit-il.

Une formule efficace
Pour le Pr Antonio Aversa, chercheur expert et maître de conférences en Sciences andrologiques à l’Université de Rome, la nouvelle formule qui peut être prise avec ou sans nourriture, offre les mêmes bénéfices que les traitements traditionnels. «Cette formule connue sous le nom d’inhibiteurs de type 5 de la phosphodiesterase, agit de façon typique en bloquant une enzyme pour améliorer la réponse érectile qui suit une stimulation sexuelle. L’efficacité de la tablette orodispersible a été prouvée et le démarrage rapide de l’action des inhibiteurs PDE-5 est important pour la commodité et pour apporter au patient la confiance nécessaire à l’initiation d’une activité sexuelle», précise le Pr Aversa. Le nouveau traitement montre en effet un rapide démarrage d’action. Dans les quinze minutes après le dosage, la majorité des tentatives ont conduit à une relation sexuelle réussie. Selon le médecin, la méthode de traitement habituelle du dysfonctionnement érectile qui consiste à avaler une pilule avec de l’eau, a été jugée peu pratique dans certaines situations. Une enquête menée en 2011 montre enfin que 65% des hommes souffrant de dysfonctionnement érectile n’avaient jamais été traités.

Nada Jureidini

Une érection satisfaisante
Organisée par les laboratoires Bayer et la Société libanaise d’urologie, la conférence a mis l’accent sur la nécessité de consulter pour se débarrasser d’un problème 
d’érection qui dure depuis au moins trois mois. Les traitements permettent de dilater les vaisseaux sanguins du pénis pour y 
laisser entrer plus de sang et ainsi entraîner une érection rigide et satisfaisante.

Related

La croissance des enfants. Un bon indicateur de santé

admin@mews

Trop de sel, mauvais pour le cerveau

admin@mews

La pollinose au Liban. Effets du changement climatique sur le pollen

admin@mews

Laisser un commentaire