Magazine Le Mensuel

Issue

general

Le Hezbollah et Riyad

En réponse à une question sur la possible réduction de la représentation diplo-matique saoudienne au Liban, après les accusations proférées par le Hezbollah contre Riyad, l’ambassadeur d’Arabie saoudite au Liban, Ali Awad Assiri, a déclaré que le «Hezbollah ne représentait pas le gouvernement libanais». Il a ajouté qu’il coordonnait avec le gouvernement libanais, seul responsable de la protection de la chancellerie saoudienne. «Nous avons, dit-il, pris nous-mêmes aussi des mesures de sécurité».

Related

Alexandre Paulikevitch. Le baladi, cette rage au ventre

admin@mews

The Voice emballe la nouvelle génération

admin@mews

A partir de 2018. Le Liban dans le nouvel ordre fiscal

admin@mews

Laisser un commentaire