Magazine Le Mensuel

Nº 2948 du vendredi 9 mai 2014

Expositions

Jamil Molaeb

A life worth living
Jusqu’au 7 juin, à la galerie Janine Rubeiz
Voilà une exposition absolument inédite d’un grand artiste libanais dont le talent est incroyable. Cette fois, ce sont des œuvres de Jamil Molaeb qui sont inconnues de la grande majorité. Il s’agit de gravures sur bois qu’il a commencé à travailler dans les années 80. Un livre sera également signé lors de l’exposition Jamil Molaeb Xylographies-woodcuts 
1980-2014.
Jamil Molaeb est né au Liban en 1948. En 1972, il obtient un diplôme de l’Institut des beaux-arts de l’Université libanaise. Et un an plus tard, un autre de l’Ecole nationale des beaux-arts en Algérie; en 1977, un diplôme de magistère du Pratt Institute à New York et en 1979 un doctorat dans l’Enseignement de l’art de l’Université d’Ohio. Molaeb participe depuis 1966 à plusieurs salons, ainsi qu’à des expositions individuelles et collectives. Ses œuvres se trouvent en permanence à la galerie Janine Rubeiz. Une exposition qui vaut bien le détour. C.T.D.

Mohamad Almuazin
To sources

Jusqu’au 17 mai, à la galerie Zamaan.
Mohamad Almuazin est un calligraphe libanais qui a passé une bonne partie de sa vie au Koweït où il travaillait. Lorsqu’il a pris sa retraite et est rentré au Liban, il a décidé de s’adonner à sa passion, le dessin. Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Le résultat, cette très belle exposition où l’on découvre une grande jeunesse d’esprit et une incroyable joie de vivre, mais qui contrastent quelque peu avec l’extrême sérieux et la rigidité de sa technique et de son coup de pinceau. «C’est un jeune de plus de soixante-dix ans», comme le dit si bien le propriétaire de la galerie, Moussa Kobeissi. A voir. C.T.D.

Agenda
Hussein Madi. 
A boundless life.
Jusqu’au 8 juin, au Beirut Exhibition Center.

Je te salue Marie…
Jusqu’au 13 juin, à la galerie Alice Mogabgab.

Fathallah Zamroud et Ginane Makki Bacho. Traces physiques.
Jusqu’au 31 mai, 
à la galerie Ayyam.

Mounira Al Solh.
Jusqu’au 22 juillet, à la galerie Sfeir-Semler.

The age of bronze.
Jusqu’au 31 mai, à la galerie Maqam.

Related

A Montréal. Warhol s’affiche au Musée des beaux-arts

Expositions

Expositions

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.