Magazine Le Mensuel

Nº 2964 du vendredi 29 août 2014

Moyen-Orient

Moyen-Orient

Emploi
Perspectives positives dans le Golfe

Deux tiers des compagnies des Emirats arabes unis projettent d’embaucher un nouveau personnel dans les trois prochains mois, selon une enquête menée par Bayt.com. 64% des responsables interrogés souhaitent recruter entre 6 et 10 employés. Ces chiffres sont positifs pour les demandeurs d’emplois, mais les conclusions du sondage ne sont pas claires dans la mesure où elles n’indiquent pas si les candidats retenus auraient à pourvoir des postes vacants ou des postes fraîchement créés. Dans un proche avenir, les compagnies basées aux EAU seraient à la recherche de directeurs de vente (19%), de gestionnaires de la clientèle (15%), de professionnels des ressources humaines (14%), de chefs de projet (14%) et d’assistantes exécutives (14%). Sur l’ensemble des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, 62% des entreprises ont assuré qu’elles procèderaient à des recrutements dans les trois prochains mois. «Les perspectives de l’emploi dans la région sont positives à court terme soit sur un an», a déclaré le vice-président des ventes à Bayt.com, Souhail el-Masri. «Le recrutement de nouveaux employés par les multinationales permettrait aux résidants professionnels de mettre un pied dans les plus grandes sociétés du monde. D’après la même source, de multiples plans visent à recruter du personnel dans le secteur public, 37% des établissements publics ayant «une intention ferme» d’embaucher des fonctionnaires dans les trois prochains mois contre seulement 31% en janvier dernier. La tendance est au recrutement de cadres fraîchement diplômés ou ayant quelques années d’expérience. Pour ce qui est des perspectives d’embauches dans le Golfe, elles sont suffisamment élevées. En Arabie saoudite, 40% des 342 patrons interrogés ont donné une réponse ferme positive quant à un recrutement d’employés dans les trois prochains mois, le pourcentage est de 35% pour le Qatar, 37% pour le Koweït. Toutefois, les perspectives d’embauche sont plus faibles à Bahreïn où une compagnie sur cinq a exprimé une volonté ferme d’embauche dans un proche avenir.

Related

Monde arabe

admin@mews

Monde arabe

admin@mews

Moyen-Orient

admin@mews

Laisser un commentaire