Magazine Le Mensuel

Nº 2983 du vendredi 9 janvier 2015

  • Accueil
  • general
  • Le cercueil de Saïd Akl. Une initiative de Rudy Rahmé pour honorer un géant du Liban
general

Le cercueil de Saïd Akl. Une initiative de Rudy Rahmé pour honorer un géant du Liban

Le grand poète et écrivain libanais, Saïd Akl, est décédé, le 28 novembre 2014, à l’âge de 102 ans. Rudy Rahmé, peintre, poète et sculpteur, lui a offert un somptueux cadeau pour son dernier voyage: un cercueil en bois de cèdre. L’artiste revient pour Magazine sur cette initiative, idée qu’il a eue il y a deux ans déjà. Quand la mort se fait art…

Saïd Akl a rejoint l’éternité dans un cercueil singulier et vraiment digne d’un géant comme lui. Une très belle initiative signée Rudy Rahmé, un artiste au grand cœur. Rudy Rahmé, connu pour son immense talent, a conçu un cercueil pour le poète et l’a sculpté. Une grande vénération.
Le sculpteur explique que le cercueil est fabriqué à partir de minerai de roche et de bois d’un cèdre vieux de 3 000 ans, déraciné à cause d’une tempête en 1983. «J’ai décidé de concevoir et de sculpter le cercueil de Akl il y a deux ans, lorsque je me suis aperçu que le philosophe vieillissait, dit-il. Je me suis alors dit qu’il devait être enterré dans un cercueil unique et approprié», souligne l’artiste. «Cent ans de poésie et d’amour pour le Liban ne doivent pas être enterrés dans un cercueil normal et discret», poursuit-il. Le cercueil a donc été fait sur mesure.
Dessus et en relief, sont gravés les titres de tous ses livres Bint Yifta, al-Majdaliya, Cadmos, Rindala, Muchkilat el-nukhba, Lubnan in haka, Ka’s el-khamr…Une merveille artistique!
Saïd Akl était un farouche défenseur de la spécificité libanaise. Pour celui qui a dit «J’aime le Liban plus que moi-même», rien n’est plus beau que de reposer pour l’éternité dans du bois de cèdre, symbole indéniable de ce Liban qu’il a tant adoré et que chérit tout autant Rudy Rahmé. Un amour révélé tour à tour dans ses sculptures et ses poèmes.

Christianne Tager Deslandes

Bio en bref
Rudy Rahmé est un peintre, sculpteur et poète libanais. Il est né à Bécharré en 1967. Il est le secrétaire du comité de Gebran Khalil Gebran pour la culture, cofondateur et président de l’association Azamil el-alwaan, membre du Syndicat libanais des sculpteurs et peintres libanais et membre du Comité de la forêt des Cèdres et de l’association Daraj el-fann, ADG.
Rudy Rahmé a étudié à l’Académie libanaise des beaux-arts – Alba. Il a poursuivi sa spécialisation dans la fresque et la sculpture à l’Academia Spinelli à Florence. Dans le monde arabe, Rahmé a eu la chance de représenter le Liban et de participer à un grand nombre d’expositions. Il a réalisé des sculptures pour les dirigeants arabes et des célébrités.

Related

Troubles bipolaires. D’un simple changement d’humeur au suicide

admin@mews

47e Assemblée médicale du Moyen-Orient. Nouvelles recherches, nouveaux espoirs

admin@mews

Hôtel Mahrajane, de Robert Solé. «Quand je viens ici, je respire»

admin@mews

Laisser un commentaire