Magazine Le Mensuel

Nº 2984 du vendredi 16 janvier 2015

Santé

Cancer du sein. Eviter la récidive

La chimiothérapie combinée à une thérapie ciblée après une intervention chirurgicale peut réduire le risque de récurrence d’un certain type de cancer du sein. Les femmes atteintes d’une tumeur cancéreuse du sein de petite taille mais agressive (type HER-2 positif) sans signe de métastases, ont un risque non négligeable de voir le cancer réapparaître et se propager. Le risque de récidive est amplement réduit avec des thérapies combinées. Cette approche est souhaitable pour les petites tumeurs inférieures ou égales à 3 cm.

 

Les céréales complètes
Réduisent les maladies cardiovasculaires

Les personnes qui consomment des céréales complètes réduisent leur risque de mourir, notamment des maladies cardiovasculaires. En tenant en compte plusieurs facteurs comme l’âge, l’indice de masse corporelle ou la consommation de tabac, 28 grammes de céréales complètes consommées par jour sont liés à une baisse de 5% de mortalité et de 9% des décès provoqués par des pathologies cardiovasculaires. Augmenter la consommation de céréales complètes pourrait donc aider à la prévention de maladies chroniques et contribuer à allonger l’espérance de vie.


Un nouvel antibiotique
Contre les bactéries résistantes

Des chercheurs viennent d’identifier un nouvel antibiotique qui s’est montré efficace chez la souris pour traiter certaines souches bactériennes résistantes. Il s’agit d’une molécule naturelle qui, d’ici cinq à six ans, pourrait devenir le premier membre d’une nouvelle classe d’antibiotiques. Le nouvel antibiotique serait efficace contre la tuberculose ou les bactéries à l’origine d’intoxications alimentaires responsables de diarrhée et qui avaient développé des résistances face aux antibiotiques classiques.

Le stress post-traumatique
Lien avec le diabète de type 2

Le syndrome de stress post-traumatique a des conséquences graves sur la santé des femmes. Il multiplierait par deux le risque de développer un diabète de type 2. 4% des femmes suivies vivaient avec un stress post-traumatique. Parmi elles, 12% sont devenues diabétiques à 60 ans, contre 7% des femmes n’ayant pas subi de SSPT. Les syndromes post-traumatiques peuvent être causés par des expériences traumatisantes comme les viols, les agressions, les accidents ou la perte d’un proche. Les femmes seraient deux fois plus susceptibles de subir un stress post-traumatique que les hommes. Pour les chercheurs, le surpoids et l’usage d’antidépresseurs seraient à 50% responsables de cette augmentation du risque (34% pour les antidépresseurs, 14% pour le surpoids).

La chirurgie bariatrique
Prolonge la vie des obèses

Les obèses opérés ont moins de risques de mourir prématurément. La chirurgie bariatrique permet de les protéger des maladies chroniques et de réduire de moitié les risques de mort prématurée. Selon l’étude menée, elle réduirait de 53% le risque de décès prématurés dans la mesure où les patients ont suivi les recommandations post-opératoires. Ce qui veut dire modifier leur alimentation et avoir une activité physique régulière. La mortalité était inférieure d’environ 50% après 1 à 14 ans. Au bout de cinq ans, le taux de mortalité était de 6,4% avec la chirurgie de l’obésité. La majorité des opérations étaient des bypass gastriques.

Les casques audio
Dangereux pour l’ouïe

Plus de trois quarts des 15-30 ans ont déjà eu des troubles auditifs dus à une exposition sonore très forte. Cette vulnérabilité aux traumatismes sonores est toutefois variable en fonction des individus. Il faut savoir généralement qu’à plus de 80 décibels pendant plusieurs minutes, on risque une perte permanente d’audition ou un acouphène. Eviter de dépasser une heure d’écoute sans pause, ne pas excéder quatre heures d’écoute par jour, mais également régler le volume aux 3/4 du volume disponible et équilibrer les fréquences sans privilégier uniquement les aiguës, sont parmi les conseils donnés par les professionnels.

NADA JUREIDINI

Related

L’entraide contre le stress

admin@mews

Infos santé

admin@mews

Cancer. L’exercice physique réduit la fatigue

admin@mews

Laisser un commentaire