Magazine Le Mensuel

Nº 2988 du vendredi 13 février 2015

En vrac

En vrac

Assassinat de Moghnié: le Hezb muet
Le Hezbollah a choisi le silence. Aucun commentaire sur le rapport qui révèle le rôle essentiel des services secrets américains dans l’assassinat de Imad Moghnié, publié dans le Washington Post. Aucune protestation n’a eu lieu devant l’ambassade à Aoukar qui avait pris des mesures préventives. Washington avait même demandé à ses diplomates d’éviter tout déplacement inutile.

Otages: Abou Faour renonce
Le ministre de la Santé publique, Waël Abou Faour, a rompu tout contact avec les ravisseurs des militaires, dit-on, à cause des critiques dont il a fait l’objet et l’absence de couverture politique claire de la part du chef du gouvernement, le président Tammam Salam. Il s’agissait de contacts indirects par le biais du cheikh Moustafa Houjeiri et Ahmad Fliti, vice-président de la municipalité de Ersal.

14 mars: l’introspection s’impose
Revenant sur les dix ans d’expérience du 14 mars, Samir Frangié, membre du secrétariat général, s’adonne à une autocritique: «Les composantes du 14 mars n’ont pas une vision d’avenir et se comportent de façon routinière comme avant le 14 mars. Elles feront du surplace si elles ne tirent pas les leçons qui s’imposent en déterminant les moments où elles ont eu tort et ceux où elles ont eu raison».

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire