Magazine Le Mensuel

Nº 2996 du vendredi 10 avril 2015

En catimini

En catimini

Berry déprimé et silencieux
Les derniers développements régionaux sont déprimants au regard de Nabih Berry. Lui, qui misait sur une amélioration des relations irano-saoudiennes favorable à la décrispation de la conjoncture libanaise, l’apaisement des tensions sunnites-chiites et l’ouverture d’une brèche dans le mur de la présidentielle, a déchanté. Face à la guerre du Yémen, il est resté muet, veillant à ne pas rompre totalement avec l’Arabie saoudite, conscient de son rôle dans le monde arabe et musulman et au Liban. Si le chef de l’Assemblée a des remarques à faire sur la politique saoudienne, il préfère les garder pour lui. Il n’est nullement disposé à suivre l’exemple de sayyed Hassan Nasrallah qui a choisi d’agresser verbalement Riyad. Un style que Berry n’apprécie pas. Le président de la Chambre reste attaché au dialogue Moustaqbal-Hezbollah et il sait que toute prise de position anti-saoudienne peut avoir des incidences directes sur ce dialogue.

Related

En catimini

Oui au dialogue à la vitesse grand V

En catimini

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.