Magazine Le Mensuel

Nº 3002 du vendredi 22 mai 2015

Expositions

Beirut Designers’ week. Pour la promotion des talents libanais

Pour la troisième année consécutive, le Beirut Designers’ week retourne à Zaitunay Bay, du 27 au 31 mai. Entretien avec Sandra Ghattas, fondatrice de Gata Events & Promotions, organisatrice de l’événement.
 

Quelle est la particularité du Beirut Designers’ week?
A l’instar d’autres boîtes dans ce domaine, Gata Events & Promotions organise des expositions, mais concentre essentiellement son travail à promouvoir les designers qui participent au Beirut Designers’ week, avant l’exposition, durant et après. Telle est notre particularité. Nous lançons pour cela une très vaste campagne qui englobe différentes étapes: promouvoir nos participants en leur assurant, tout d’abord, une couverture médiatique qui ne se contente pas d’évoquer l’événement dans son ensemble, mais tourne autour des participants, ensuite en mettant à leur disposition la meilleure plateforme possible pour leur garantir une visibilité auprès des visiteurs. A l’issue de l’exposition, nous tentons d’établir des contacts à l’étranger pour faire connaître les participants. L’exposition en soi n’est que la face apparente de notre projet.

Quelles sont les nouveautés de cette 3e édition?
Déjà pour cette édition, nous avons ajouté une journée supplémentaire, ce qui nous permet d’espérer encore plus de visiteurs, aux alentours de 50 000. A chaque édition, nous mettons en place une série d’activités qui changent d’année en année. Lors de cette 3e édition, il y aura des ateliers de travail, des ateliers spectacles live axés essentiellement autour de la mode, avec la participation de différentes universités et écoles, comme l’AUST et Esmod. Il y aura également The Beirut Agenda qui organisera sur place des cours avec des experts venant de différents domaines, comme le blogging, les médias sociaux, la mode, le marketing… C’est tout un programme chargé qui aura lieu, sans oublier sûrement les stands où les participants exposeront leurs créations.

Combien y a-t-il de participants et comment effectuez-vous la sélection?
Le nombre des participants s’élève d’édition en édition. D’une soixantaine l’année dernière, nous avons actuellement plus d’une centaine. Le comité de sélection est composé de membres de Gata Events & Promotions, de Beirut Waterfront Developement et Solidere, nos partenaires. Pour pouvoir participer au Beirut Designers’ week, il faut qu’il y ait un minimum de créativité, parce que nous cherchons à donner une chance aux nouveaux designers qui essaient de lancer leurs marques à travers l’exposition, des jeunes diplômés ou, même encore, des étudiants qui n’ont pas terminé leurs cursus. Ce qui explique qu’ils n’aient pas encore atteint un niveau élevé de créativité. Mais il faut quand même un minimum de créativité. Il y a également des participants confirmés qui ont pris part aux précédentes expositions à qui on donne l’occasion cette fois d’exposer leurs nouvelles collections.

Pourquoi organisez-vous l’événement à Zaitunay Bay?
La plateforme en elle-même attire de nombreux visiteurs. Que serait-ce si on y tient un événement d’une telle ampleur: les gens s’y rendent par milliers. Notre but, après tout, est de ramener le plus de visiteurs, puisque les participants ne cherchent pas seulement à exposer leurs créations, mais à en vendre aussi.

Y a-t-il un profil type de visiteurs que vous espérez?
A travers notre campagne très ciblée, nous cherchons à attirer évidemment ceux qui s’intéressent au design. Mais comme l’espace est ouvert et public, tous les visiteurs sont les bienvenus. Hommes, femmes et enfants, même si la plus grande partie des créations exposées s’adressent aux femmes, nous estimons qu’aujourd’hui les hommes aiment acheter pour leurs femmes et enfants. Sans oublier qu’il y a une section de meubles et accessoires de maison.

Propos recueillis par Nayla Rached

Related

Expositions

admin@mews

Exposition

admin@mews

Edgard Mazigi

admin@mews

Laisser un commentaire